forum de discussions dédié aux oeuvres de Jacqueline Carey et à la littérature Fantasy
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  Retour au site  

Partagez | 
 

 L'Ange de la Nuit - Brent Weeks

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Ange
Administratrice
avatar

Messages : 1728
Date d'inscription : 22/01/2008
Age : 42
Localisation : Toulouse

MessageSujet: L'Ange de la Nuit - Brent Weeks   Mar 2 Déc 2008 - 12:38

Voilà encore un auteur qui fait beaucoup parler de lui ces derniers temps sur les forums anglais. (*Ange qui fait de la veille fantasy* Laughing )

- The Way of Shadows
- Shadow's Edge
- Beyond the Shadows

En fait si j'ai décidé de vous en parler c'est que cette série présente 2 particularités plutôt intéressantes.

La première est que l'éditeur anglais a utilisé une stratégie commerciale assez inédite en sortant quasiment simultanément les 3 volumes, seulement un mois d'intervalle entre chaque tome. Le 1er tome The Way of Shadows est sorti en septembre et le 3ème tome Beyond the Shadows vient tout juste d'arriver sur les étagères anglo-saxonnes. Un parti pris plutôt risqué de miser sur un auteur inconnu, sans même prendre le temps de voir si le 1er volume allait marcher. Et bien il faut croire que cette formule attire les lecteurs de fantasy las d'investir dans des séries dont on ne voit pas la fin, car Brent Weeks, en l'espace de quelques mois s'est acquis une renommée que beaucoup de jeunes auteurs lui envieraient.
D'après ce que j'ai cru comprendre, l'éditeur a bien l'intention de réitérer l'expérience avec de nouveaux écrivains.

Et la 2ème particularité, c'est que je viens de voir ( à ma plus grande surprise) que les droits ont déjà été acquis par Bragelonne, une traduction française est prévue pour le printemps 2009. Et bien pour un auteur que personne ne connaissait il y a 4 mois, ça n'aura pas traîné !! Shocked

Mais de quoi ça parle ?

Alors voilà une petite 4ème de couv pour le 1er volume :

Citation :
For Durzo Blint, assassination is an art. And he is the city’s most accomplished artist, his talents required from alleyway to courtly boudoir.

For Azoth, survival is precarious. Something you never take for granted. As a guild rat, he’s grown up in the slums, and learned the hard way to judge people quickly — and to take risks. Risks like apprenticing himself to Durzo Blint.

But to be accepted, Azoth must turn his back on his old life and embrace a new identity and name. As Kylar Stern, he must learn to navigate the assassins’ world of dangerous politics and strange magics — and cultivate a flair for death.


Les couvertures




Je vous donne également l'adresse du site de l'auteur. Et en bonus un petit extrait de The Way of Shadows.


De ce que j'ai pu voir jusqu'à présent, les critiques sont tout de même assez partagées, il y a ceux qui adorent et ceux qui trouvent ça classique et rempli de clichés. Mais le consensus général est que c'est une lecture fun, divertissante avec un rythme soutenu.

Une review par exemple d'un bloggeur aguerri :

Citation :
There’s been a lot of talk recently, on various forums, about certain authors who seem to be taking their time over writing the next book in their series. I’m not going to name any names; I don’t need to as the likelihood is that you are waiting for at least one of these authors to come up with the goods... I’m waiting for three authors to finish writing their next book but I’ve surprised myself with how cool I am about the situation. After all, it’s not as if there isn’t a whole load of other great sci-fi/fantasy etc that I can be reading in the meantime Surprised) Also, as a Steven Erikson fan I can rest easy in the knowledge that he is as regular as clockwork in turning out the latest instalment in the Malazan series. In fact, Erikson’s writing them quicker than I can read them right now! Anyway...

Orbit appear to played a trump card in that Brent Weeks has given them a completed trilogy that they are releasing in monthly instalments. If you enjoy the first book then you only have four weeks to wait until the next one comes out. If you don’t enjoy it, well... erm... you don’t have to buy the next book when it comes out in four weeks.
Did I enjoy it though? Yes, yes I did...

Durzo Blint is the premier assassin (‘wetboy’ actually, an assassin with the ability to use magic) in Cenaria City; Azoth is a guild rat, one of thousands of orphans whose life on the mean streets is nasty, brutal and above all short. Azoth wants to escape his life and make something of his life, something like apprenticing himself to Durzo Blint... Such an unlikely scenario becomes more likely than Azoth realised and he finds himself learning the wetboy’s trade as Kylar Stern. In a city such as Cenaria though, everyone has their own motives and trust should not be given lightly. As Kylar moves through the higher echelons of society he will discover the true purpose he was trained for and how this one thing will have ramifications that spread across an entire continent...

I’ve got to admit that I approached ‘The Way of Shadows’ with mixed feelings. I love stories about assassins but I also feel that I’ve read more than enough stories with assassins in them. ‘The Way of Shadows’ had to bring something new to the table if it was going to pass muster. Here’s the thing though, ‘The Way of Shadows’ didn’t bring anything new to table but it still managed to be a thoroughly entertaining read that has got me moving the sequel up the ‘to be read’ pile.

Durzo Blint and Kylar Stern are everything you would expect an assassin to be in a city that wouldn’t look too out of place in any other fantasy world. Both do their job extremely well but encounter all the moralising and self doubt that seems to come with the trade. All of this leads to the conclusion that you would expect such questions to bring up.

However, Weeks completely rescues the plot (from falling into a morass of cliché) by infusing it with energy and intrigue while giving us plenty of opportunity to get to know both the city and the people who live there.
The plot is full of twists and turns that reflect the ever changing loyalties of some of the major players. Anything can happen and you’ll find yourself constantly surprised when it does. There’s also a darker edge to proceedings both in what Kylar must do as an assassin (morality is firmly replaced by the necessity of money) and also the conditions that the street orphans (Guild Rats) must live in. Weeks pulls no punches in this regard but the fast pace of the plot can sometimes make it look as if these points are being glossed over and the book becomes a lighter read as a result...

The fast pace (and changes in perspective) can also make it difficult to get to know a city that is rich and varied in its populace and their ways. There were occasions when new pieces of information were dumped on my lap and I was left trying to assimilate these while also trying to stay with the plot! It’s a small price to pay though as the story itself is worth sticking with, especially a couple of twists right at the end...

As I’ve already mentioned, it was the characters that really made ‘The Way of Shadows’ work for me. Weeks goes full out to explore what makes them all tick and how they are affected by the environment they live and work in. Apart from a couple of exceptions, Weeks makes it clear that there is no such thing as absolute evil. Each character has the opportunity for redemption and you would be hard pressed not to feel just a little bit sympathetic for both Durzo Blint and Kylar Stern...

‘The Way of Shadows’ is a light read but also a read that will grip you with its intrigue and swashbuckling exploits. I’ve got a couple of other books on the go right now but I’ll definitely be picking up ‘Shadow’s Edge’ very soon.

Eight and a Quarter out of Ten

C'est tout ce que j'ai à vous proposer pour l'instant, j'essaierai de vous trouver une critique plus mitigée par comparaison. Wink


Dernière édition par Ange le Jeu 22 Jan 2009 - 14:26, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.terredange.fr
Althene
Maison de la Bryone
avatar

Messages : 324
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: L'Ange de la Nuit - Brent Weeks   Mer 3 Déc 2008 - 12:24

D'après le blog de Bragelonne il est même prevue pour le 19 fevrier. ça va vite dis donc

Les couverture me font penser au jeux assassin's creed :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sangoire
Administratrice
avatar

Messages : 977
Date d'inscription : 04/09/2008
Localisation : Mont Nuit

MessageSujet: Re: L'Ange de la Nuit - Brent Weeks   Mer 3 Déc 2008 - 19:09

Ouais les trucs à capuche on en voit un peu partout dernièrement en fantasy surtout depuis Trudi Canavan (enfin je trouve)

Mais pour le reste carrément emballée !! Cette idée d'une série complète en trois mois c'est presque comme un one shot mais avec l'ampleur d'une trilogie, très intéressant donc au niveau de la profondeur des personnages et de l'exploration du monde et de la magie s'il y en a une.

Bon encore un assassin, j'ai l'impression d'être déjà dans le truc mister green mais c'est pas grave, y'a pas deux oeufs de dragon qui se ressemblent (je viens d'inventer ce dicton Rolling Eyes )

Merci de ta veille active chère Ange bisous à 3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.terredange.fr
Ange
Administratrice
avatar

Messages : 1728
Date d'inscription : 22/01/2008
Age : 42
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: L'Ange de la Nuit - Brent Weeks   Jeu 4 Déc 2008 - 11:17

Je me disais bien que ces couvertures me rappelaient vaguement quelque chose ! Entre le jeu Assassin's creed et les livres de Canavan (que je n'ai jamais lu, c'est bien ?) pas étonnant. Hum d'ailleurs, je ne sais pas ce que vous pensez de ces couvertures, mais je les trouve un peu "cheap" ça fait images d'ordinateur plus que réelles illustrations, on sent que l'éditeur a investi à moindre frais de ce côté, mais il faut bien qu'il fasse des économies quelque part vu l'opération risquée, non ?


Citation :
Bon encore un assassin, j'ai l'impression d'être déjà dans le truc

C'est vrai que j'ai immédiatement fait le lien avec Hobb en lisant le synopsis, maintenant je te rassure chez Hobb le thème "assassin" n'est pas prépondérant ni au centre de l'histoire alors que là chez Weeks, d'après ce que j'ai pu lire, c'est le cœur même de son intrigue. Et puis comme tu dis "il n'y a pas deux oeufs de dragon qui se ressemblent" (je crois que je vais l'adopter ce dicton car il me plait ! mister green )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.terredange.fr
Ange
Administratrice
avatar

Messages : 1728
Date d'inscription : 22/01/2008
Age : 42
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: L'Ange de la Nuit - Brent Weeks   Jeu 22 Jan 2009 - 14:29

Un petit UP concernant cette série :

Le tome 1 La Voie des Ombres sortira en février prochain aux éditions Bragelonne.

La couverture :



Avec un petit teaser d'Antoine le libraire de Fnac.com.

Citation :


Vous avez adoré l'Assassin Royal, Waylander et le Trône de Fer, cette trilogie est faite pour vous !

Brent Weeks réussit le tour de force de créer avec son Ange de la nuit un personnage tourmenté comme le Waylander de David Gemmell mais plus complexe, grâce notamment à la part omniprésente de la magie, et puissant comme le Fitz de Robin Hobb mais beaucoup, beaucoup moins frustrant car assumant "mieux" sa part d'ombre. Ses personnages secondaires sont exceptionnels de profondeur également et il n'hésite pas à s'en débarrasser au moment où on s'y attend le moins à la manière de George RR Martin dans sa série culte. Les intrigues sont multiples et complexes à souhait, les personnages principaux sont confrontés à des situations souvent abominables (jusqu'au viol et au cannibalisme), le tout sur un rythme infernal...

On entre cependant doucement dans l'histoire au début avec la jeunesse des protagonistes et la présentation de la cité de Cenaria (digne néanmoins d'une Lankhmar de Fritz Leiber ou d'une Camorr de Scott Lynch)... mais dès le quart du livre entamé : impossible de le reposer ! Vous trouverez que manger, dormir ou aller aux toilettes sont des activités somme toute bien superflues, tel le geek moyen...

Antoine, libraire fantasy sur Fnac.com


PS : Perso, j'aime beaucoup la couv, carrément mieux pour moi que la VO. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.terredange.fr
Geoffray
Cassiline
avatar

Messages : 190
Date d'inscription : 16/12/2008
Localisation : Se prépare pour The Last Battle

MessageSujet: Re: L'Ange de la Nuit - Brent Weeks   Jeu 22 Jan 2009 - 15:36

Je vais être un poil vulgaire et je m'en excuse:
Putain comment ça claque Shocked ...

"L'assassin parfait n'a pas d'amis. Il n'a que des cibles" Cool .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameweb.fr
Ange
Administratrice
avatar

Messages : 1728
Date d'inscription : 22/01/2008
Age : 42
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: L'Ange de la Nuit - Brent Weeks   Ven 23 Jan 2009 - 13:28

A l'occasion de la publication imminente du premier volume, Bragelonne a publié un billet sur son blog pour présenter la série. Chose sympa, il y a en prime une interview de l'auteur, je vous invite à y jeter un coup d'œil si comme moi vous êtes intéressés par cette nouvelle sortie. Wink

article et interview
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.terredange.fr
Cecile
Apprenti
avatar

Messages : 185
Date d'inscription : 20/04/2008

MessageSujet: Re: L'Ange de la Nuit - Brent Weeks   Ven 23 Jan 2009 - 18:06

Viol et cannibalisme. Youpi . pale

Ca me fait penser à la pub d'un détective "il coupe son enfant en rondelle et le mange avec du citron. TOUS les détails à l'intérieur" !

Pas pour moi. No
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ange
Administratrice
avatar

Messages : 1728
Date d'inscription : 22/01/2008
Age : 42
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: L'Ange de la Nuit - Brent Weeks   Sam 24 Jan 2009 - 12:34

Je comprends tes réserves Cécile, maintenant tout dépend du traitement, c'est toujours pareil. Ce ne sera pas le 1er auteur à parler de cannibalisme ou de viol, loin de là. D'ailleurs il me semble que c'est un sujet qui a été largement évoqué par un auteur que tu adores. Wink

Tout est dans la façon de présenter les choses, et là en effet l'avis de cet Antoine est un peu racoleur après ça ne veut pas dire que ce soit le propos essentiel du bouquin. D'ailleurs c'est bien la 1ère fois que je vois cette série présentée ainsi, d'habitude ce n'est pas du tout ces aspects qui sont mis en valeur, ni même mentionnés.

Bref, moi je me méfie de ce qu'on dit et ça ne m'arrête pas. En revanche, c'est clair que je ne vais pas acheter ce bouquin pour ces thèmes là, mais plutôt pour le côté aventures rythmées, rebondissements, le personnage assassin etc...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.terredange.fr
Cecile
Apprenti
avatar

Messages : 185
Date d'inscription : 20/04/2008

MessageSujet: Re: L'Ange de la Nuit - Brent Weeks   Sam 24 Jan 2009 - 16:19

Oui d'accord avec toi...je rigolais juste de la présentation ouvertement racoleuse ("eh ! il y a du SANG à l'intérieur! ") Laughing
Sinon pour George Martin, ce n'est pas contradictoire, parce que je l'aime beaucoup en effet mais ces scènes là, et la manière de les traiter, me déplaisent beaucoup.
J'attendrais vos avis pour ces livres Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ange
Administratrice
avatar

Messages : 1728
Date d'inscription : 22/01/2008
Age : 42
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: L'Ange de la Nuit - Brent Weeks   Dim 25 Jan 2009 - 13:03

Citation :
Sinon pour George Martin, ce n'est pas contradictoire, parce que je l'aime beaucoup en effet mais ces scènes là, et la manière de les traiter, me déplaisent beaucoup.

En fait, ce n'est pas vraiment à Martin que je pensais mais à Robin Hobb avec ses Liveship :

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.terredange.fr
Cecile
Apprenti
avatar

Messages : 185
Date d'inscription : 20/04/2008

MessageSujet: Re: L'Ange de la Nuit - Brent Weeks   Dim 25 Jan 2009 - 16:25

Ah oui. Ben tu vois je n'y ai même pas pensé. Elle traite ça sans le moindre voyeurisme aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sangoire
Administratrice
avatar

Messages : 977
Date d'inscription : 04/09/2008
Localisation : Mont Nuit

MessageSujet: Re: L'Ange de la Nuit - Brent Weeks   Lun 26 Jan 2009 - 20:01

Ai reçu mon exemplaire du tome 1 pendant que j'étais pas là.

Comme c'était déjà très miam lorsque tu nous l'as signalé j'en finis avec Imri (pas le temps de lire sur les vaporetto angélique ) et j'attaque l'Ange de la Nuit (je quitte pas les anges du coup) et je vous tiens au courant Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.terredange.fr
Althene
Maison de la Bryone
avatar

Messages : 324
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: L'Ange de la Nuit - Brent Weeks   Lun 2 Fév 2009 - 16:22

Je trouve la dernière partie de la critique très marrante :
Citation :
Vous trouverez que manger, dormir ou aller aux toilettes sont des activités somme toute bien superflues, tel le geek moyen...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sangoire
Administratrice
avatar

Messages : 977
Date d'inscription : 04/09/2008
Localisation : Mont Nuit

MessageSujet: Re: L'Ange de la Nuit - Brent Weeks   Lun 2 Fév 2009 - 17:16

Alors j'ai pas beaucoup lu ce we pour cause de
santé ! manger guitouze santé ! pétard drunken elephant pig Sleep What a Face

Mais en tout cas après 150 pages c'est très très prenant et vraiment difficile de se remettre à bosser après la pause lecture-déjeuner !!

Et pour l'instant un back ground classique mais captivant, des indications provoquant la curiosité sur le monde dépeint et son devenir.
Une première galerie de personnages pour le moment stéréotypés mais au sujet desquels on a envie d'en savoir beaucoup plus.

Durzo Blint est un mentor que l'on apprécie un peu malgré soi et Azoth est un apprenti, qu'on voudrait pouvoir aider.

Ce n'est pas le premier apprenti, ni le premier mentor brut de décoffrage, ni la première guilde, ni la première succession royale à problèmes, ni le premier monde sur lequel semble peser une menace inconnue mais avec tous ces ingrédients qui peuvent sembler lu et relus il apparait que Brent Weeks a tout compris à la façon de tenir son lecteur en haleine.

Donc jusque là c'est double thumbs up cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.terredange.fr
Ange
Administratrice
avatar

Messages : 1728
Date d'inscription : 22/01/2008
Age : 42
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: L'Ange de la Nuit - Brent Weeks   Lun 2 Fév 2009 - 19:11

Citation :
Et pour l'instant un back ground classique mais captivant, des indications provoquant la curiosité sur le monde dépeint et son devenir.

C'est à dire, quel genre d'univers ? Plutôt médiéval ? Tu peux nous en dire plus ou tu préfères attendre d'avoir fini... What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.terredange.fr
Sangoire
Administratrice
avatar

Messages : 977
Date d'inscription : 04/09/2008
Localisation : Mont Nuit

MessageSujet: Re: L'Ange de la Nuit - Brent Weeks   Lun 2 Fév 2009 - 20:02

Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil tu ne sauras rien, je préfère attendre d'avoir fini bien sûr Razz


Ben non en fait je fais ma maligne mais là pour l'instant, j'ai un peu de mal à définir précisément le monde de Midcyru parce que l'action ne s'est pas beaucoup "déplacée".

Je dirais que le monde ressemble assez à celui de ... Fitz (là comme ça au moins j'suis sûre que c'est des références qui vont plaire) mister green

Mais vu depuis les bas-fonds.

Les informations sont distillées sans exagération donc si je sais déjà qu'il y a une question de succession (c'est dans les tous premiers chapitres) je ne sais pas qui, pourquoi, comment tout ça ! Y'a pas de bla bla historique, ou de description de la situation politique. Tu tires les infos dans le corps de l'action et c'est plutôt bien fait à ce niveau (en tout cas c'est un genre que j'apprécie).

Pour l'instant on suit surtout la vie d'Azoth dont il est question dans le 4ème de couv. Mais pas que Very Happy

D'autres questions ? Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.terredange.fr
Ange
Administratrice
avatar

Messages : 1728
Date d'inscription : 22/01/2008
Age : 42
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: L'Ange de la Nuit - Brent Weeks   Lun 2 Fév 2009 - 20:13

Citation :
Y'a pas de bla bla historique, ou de description de la situation politique. Tu tires les infos dans le corps de l'action et c'est plutôt bien fait à ce niveau (en tout cas c'est un genre que j'apprécie).

Nickel, c'est ce que j'aime aussi. De plus en plus marre des longues introductions où tu t'ennuies pendant les 250 premières pages. Je me fais vieille et je suis de moins en moins patiente. lol!


Citation :
D'autres questions ?

Non, ça ira pour moi. Merci ! yeux coeurs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.terredange.fr
Ange
Administratrice
avatar

Messages : 1728
Date d'inscription : 22/01/2008
Age : 42
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: L'Ange de la Nuit - Brent Weeks   Ven 6 Fév 2009 - 16:09

On peut voir la couverture définitive :



L'illustrateur est Frédéric Perrin (vu sur le blog de Bragelonne !). C'est la même composition que le 1er jet que j'avais posté mais les couleurs ont légèrement été modifiées. Je crois que j'avais une petite préférence pour les noirs et blancs de la 1ère version, néanmoins ça reste toujours une très jolie couverture ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.terredange.fr
Sangoire
Administratrice
avatar

Messages : 977
Date d'inscription : 04/09/2008
Localisation : Mont Nuit

MessageSujet: Re: L'Ange de la Nuit - Brent Weeks   Ven 27 Fév 2009 - 17:34

Alors voilà le premier tome est terminé (ai eu des trucs beaucoup moins drôles à lire entretemps)

Et je n'ai qu'un mot TROP BIEN (bon Ok ça fait deux mots)

Comme il est doué ce Brent Weeks, il y avait longtemps que je n'avais pas vécu un aussi bon moment avec une histoire à la fois classique et bien tournée.

. Un système de magie intéressant mais pas révolutionnaire, une love story qu'on voit venir gros comme une maison, un parcours de sortie de condition sociale déjà vu. Bref une fois que j'ai dit tout ça on se demande ce qui peut faire de The Way of Shadows un centre d'intérêt si original. Et bien oui de nombreux ingrédients connus et habituels mais une façon de vous accrocher aux héros qui font de ce bouquin un "page-turner" de première qualité

Rien à voir avec la richesse d'écriture de Carey, tout simplement parce que le monde dans lequel démarre l'intrigue n'a rien à voir avec la luxuriance de la noblesse de Terre d'Ange.
Cenaria est un des royaumes de Midcyru et ce n'est certainement pas le plus reluisant. Mais c'est là que les choses commencent : dans les bas-fonds d'un triste royaume.
Un petit mendiant crève la faim et un assassin ce n'est pas très engageant comme personnalités charismatiques. Et bien pourtant ça le fait grave ! Wink

Je ne suis pas très douée pour faire un résumé qui exprime mon enthousiasme sans tomber dans le spoiler. D'autant plus que ce qui est vraiment excellent c'est qu'au fur et à mesure que l'histoire avance, les orientations inattendues continuent à apparaitre.

Comme souvent on part de la petite destinée de Azoth le "guild rat" sa situation est plus que précaire c'est pour lui une question vitale de devenir l'apprenti de l'artiste assassin de sa ville. En dire plus sur ce qu'il advient de lui c'est donner trop d'indications.
En même temps j'ai affaire à des experts, donc vous vous doutez bien qu'il y a plus dans l'avenir d'Azoth que de devenir le digne successeur de son maître assassin.

Je vous traduis le commentaire de Terry Brooks sur le 4ème de couv. Oui j'entends déjà les grincements de dents de ceux qui n'apprécient pas Shannara. Mais d'abord Shannara n'est pas aussi nul que les mauvaises langues le prétendent, ensuite Brooks c'est aussi l'auteur de Landover et ça me fait rire. Et enfin ce n'est pas parce qu'on ne l'aime pas en tant qu'écrivain qu'il n'est pas en mesure de donner un bon avis sur un bouquin.
"J'ai été hypnotisé du début à la fin. Des personnages inoubliables, un "plot" qui n'a cessée de m'intriguer, de l'action ininterrompue et le genre de style en profondeur qui me fait admirer le travail d'un écrivain"

Personnellement je ne croyais pas que je serais aussi intéressée par l'histoire d'un futur tueur surtout suivie depuis son enfance malheureuse.
Mais j'espère vraiment que ceux et celles qui ont aimé le Fitz de Hobb trouveront le même intérêt dans cet Azoth devenu Kylar qui n'a ni noblesse d'origine, ni interrogations métaphysiques.
Nan là je plaisante Wink , il s'interroge mais comme l'histoire n'est pas racontée à la première personne, ce fut peut-être moins inhibé de mon point de vue.

Parce qu'il y a vraiment beaucoup d'action. Peu de moments de répit sur 645 pages : les 200 dernières que l'on a envie de pouvoir lire d'une traite alors que l'on s'est déjà fait clairement embarquer par les 445 premières. yes !

S'il y a des questions je veux bien y répondre mais là comme ça je ne vois pas quoi vous dire de plus pour vous faire partager mon engouement ! yeux coeurs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.terredange.fr
ohto
Quartier des Petits


Messages : 24
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: L'Ange de la Nuit - Brent Weeks   Dim 8 Mar 2009 - 22:21

<C'est mon premier post, j'ai un peu le trac>
Après avoir lu les 3 tomes je suis assez d'accord avec Sangoire : lecture conseillée .. surtout qu'on n'a pas à attendre des mois/ des années (serait ce du vécu ? Surprised) )les volumes suivants

Sinon je suis en désaccord (tres léger) sur un point ce n'est pas une histoire d'assassin mais de Wetboy car comme expliqué dans le bouquin il peut arriver à un assassin d'échouer à tuer sa cible ... pas un wetboy

En tout cas on est pris dans l'histoire de Kylar, de son maître Durzo et du Black Kakari

Pour résumer
-Type d'histoire : Parcours initiatique - On suit Kylar notre apprenti Wetboy
-Univers : Intrigue se situant dans un environnement sombre / Plongée dans les bas-fond d'une cité corrompue
-système de magie :
plusieurs magies (Vir / life magic) dépendant de quelle source cette magie est obtenue.
"life magic" est principalement obtenue via la lumière
Pour le "Vir", qui est une magie "corrompue/qui corrompt", son origine est une surprise :O)
-Plusieurs artefacts magiques , dont les plus interessants sont les 7 Ka'karis (les 7 boules de crystal ? :O) ) et les 2 épées Curoch / Iures

-La question : Quel est le secret et surtout le prix de l'immortalité ?
- Rebondissement : vous serez surpris à plusieures reprises Surprised) mais là il faut lire les 3 bouquins

Points pouvant gêner la lecture :
- Passage un peu cru

Points pouvant être developpés :
-Certains aspects aurez pu être developpés dans le 3 eme bouquin comme l'apprentissage magique de Vi
- En tout j'espère qu'un jour on verra l'histoire de Durzo. Il y a de quoi raconter surtout quand on arrive au 3 eme bouquin


Bonne lecture
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ange
Administratrice
avatar

Messages : 1728
Date d'inscription : 22/01/2008
Age : 42
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: L'Ange de la Nuit - Brent Weeks   Lun 9 Mar 2009 - 0:36

Citation :
Je ne suis pas très douée pour faire un résumé qui exprime mon enthousiasme sans tomber dans le spoiler.

Ben si je trouve que ton enthousiasme passe carrément bien !! C'est clair qu'à te lire, on a qu'une envie c'est de courir l'acheter ! Ça commence d'ailleurs à faire un beau petit buzz sur les forum français, chais pas si t'as vu...Wink.

Maintenant, plus j'en lis sur ces bouquins (pourtant que des choses positives) moins je suis persuadée que ça me plaise, je sais c'est paradoxal, mais...Comme l'a souligné Sangoire je suis difficile (c'est parce qu'elle a pas osé dire chiante ! lol! ) et le côté "rapide dans l'action, efficace, et simple" ne me déplaît pas mais ne me suffit pas toujours, je pense notamment à Keyes et son Royaume d'épines et d'os que j'ai trouvé sympatoche mais bien loin de valoir les critiques dithyrambiques dont il a fait l'objet.


Citation :
<C'est mon premier post, j'ai un peu le trac>

Oh non faut pas !! On ne mord pas je te promets ! ça nous arrive de grogner tout au plus ! lol! D'ailleurs je te remercie pour ton post qui apporte un éclairage différent et assez complémentaire à celui de Sangoire !

Et puis j'en profite également pour te souhaiter la bienvenue parmi nous ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.terredange.fr
Sangoire
Administratrice
avatar

Messages : 977
Date d'inscription : 04/09/2008
Localisation : Mont Nuit

MessageSujet: Re: L'Ange de la Nuit - Brent Weeks   Lun 9 Mar 2009 - 18:01

Edit : Message à lire avec beaucoup de recul et à ne pas prendre à la lettre, je n'étais pas dans les meilleurs dispositions et m'est un peu énervée Embarassed Reviens Ohto, je mords vraiment pas !



Puisqu'Ange parle de grogner je vais m'y mettre tout de suite !!! Désolée Ohto mais Aaaaaarrrgggggh les spoilers affraid

Je suis super d'accord pour l'éclairage différent mais là pour moi y'en a déja trop de dit

Spoiler:
 

Et puis tu parles de choses qui se passent dans le tome 3, et avant tu donnes le nombre d'artefacts, tu cites
Spoiler:
 
alors qu'elles n'apparaissent vraiment pas tout de suite et sont vraiment un des rebondissements du livre pour moi.
Tout ça pour un lecteur un peu attentif et qui fait de rapides déductions (j'en fais partie mister green ) ben ça spoile pas mal Neutral et ce n'est pas nécessaire pour donner son avis sur un livre. No

La notion de wetboy est importante mais elle apparait comme telle dans le déroulement du bouquin et c'est une
Spoiler:
 

Donc du point de vue de quelqu'un qui n'a pas encore lu le bouquin et en se basant sur le 4ème de couv ben c'est une histoire d'apprenti assassin.

@ Ange : non vraiment je n'ai aucun doute sur le fait que le bouquin te plairait beaucoup parce que pour moi il y a quelque chose qui fait penser à Imriel chez Azoth.
Et moi qui n'aime pas vraiment la "sombre attitude" j'ai été conquise. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.terredange.fr
ohto
Quartier des Petits


Messages : 24
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: L'Ange de la Nuit - Brent Weeks   Mar 10 Mar 2009 - 1:12

oups mille excuses Embarassed
effectivement pas facile de ne pas tomber dans le spoiler et de contenir son enthousiasme ! cheers
j'espère en avoir dit suffisemment peu pour laisser dans le flou tout en montrant qu'il y a de bonne idée et des surprises qui vous attendent dans ce bouquin... les idées originales cela devient rares

Bouquin conseillé en tout cas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ange
Administratrice
avatar

Messages : 1728
Date d'inscription : 22/01/2008
Age : 42
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: L'Ange de la Nuit - Brent Weeks   Jeu 30 Avr 2009 - 17:08

Et voilà j'ai terminé le 1er tome !

Super, vraiment un grand moment de plaisir !

J'avoue que je n'étais pas sûre que ça me plaise avant de l'entamer, mais alors qu'est-ce que je suis contente de m'être trompée !

J'ai aimé le côté sans fioritures, Weeks va droit à l'essentiel, aucune scène n'est inutile et l'univers se découvre peu à peu au fil des pages, ce qui au final est très bien vu car l'auteur attise notre curiosité avec juste ce qu'il faut sans nous noyer sous les informations ou nous ennuyer. A ce regard, je salue l'auteur pour la construction de son récit orchestré avec brio : un démarrage en douceur avec un rythme allant crescendo pour s'emballer complètement vers la fin. Si certains évènements se voient venir gros comme une maison, d'autres m'ont littéralement laissée sur le c** :

Spoiler:
 

...et en tant que lectrice c'est vraiment agréable d'être surprise car malheureusement ça devient de plus en plus rare lorsqu'on lit beaucoup. Tout va tellement vite de toutes façons qu'on n'a pas le temps de "deviner" ou d'anticiper, mais au contraire on vit à fond l'aventure en même temps que nos héros et c'est cette "instantanéité" qui est particulièrement plaisante et qui ma foi procure un grand bol d'air.

De même l'enchaînement de situations qui découlent d'un évènement "A" à l'image d'un battement d'ailes de papillon est terriblement bien foutu malgré l'action "à fond les ballons", tout reste cohérent et s'emboite parfaitement bien.

Alors certes, ce n'est pas le livre qui prête à la réflexion mais ça fait du bien de s'en prendre plein la poire au même titre qu'on irait voir un film "à grand spectacle" (rien de péjoratif la dedans) pour se vider la tête et passer un très bon moment de détente. Des fois on a envie que de ça et c'est un peu mon cas en ce moment...Wink

Pas grave non plus si l'univers a un air de déjà vu ou que les thèmes ont été rencontrés dix mille fois, quand c'est bien fait comme c'est le cas chez Weeks, l'impression de découverte reste intacte !

Efficacité, action, coups de théatre, un peu de mélo mais juste ce qu'il faut, bref du pur divertissement et dans le bon sens du terme ! drunken

Maintenant j'ai hâte d'avoir la suite parce que :


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.terredange.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Ange de la Nuit - Brent Weeks   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Ange de la Nuit - Brent Weeks
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Weeks Brent - La Voie des Ombres - L'Ange de la Nuit T1
» Trilogie L'ange de la nuit de Brent Weeks
» [Weeks, Brent] L'Ange de la Nuit - Tome 1: La Voie des Ombres
» [Brent WEEKS]L'Ange de la nuit, tome 3 : Au-delà des ombres
» Le Porteur de Lumière, de Brent Weeks

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terre d'Ange :: La Bibliothèque :: Terres Imaginaires-
Sauter vers: