forum de discussions dédié aux oeuvres de Jacqueline Carey et à la littérature Fantasy
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  Retour au site  

Partagez | 
 

 La fantasy et les nouveaux médias

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ange
Administratrice
avatar

Messages : 1728
Date d'inscription : 22/01/2008
Age : 42
Localisation : Toulouse

MessageSujet: La fantasy et les nouveaux médias   Mar 13 Jan 2009 - 19:52

Je remets volontairement notre début de discussion (Cécile et moi) ici concernant la presse, et ce qu'on entends par là, car pour ma part ça a soulevé quelques sujets de réflexion. Et oui ça m'arrive...lol!


Citation :
Ange, un bloggeur n'est pas plus "la presse" que quelqu'un qui prend la défense de son ami devient officiellement un avocat. Faut pas confondre.

Citation :
Cécile, je ne crois pas avoir confondu. J'ai repris volontairement le mot "presse" car c'est celui employé par Bragelonne, et à part 2 liens (effectivement blogs) les autres sont des sites spécialisés dans le monde de l'imaginaire. What a Face

Encore que ce que on appelle "presse" ça peut se discuter. Si tu entends par "officielle" et à but lucratif je comprends ce que tu veux dire, néanmoins on peut aussi parler de médias en terme "d'impact" et là c'est déjà un peu plus complexe. Si je prends l'exemple d'Elbakin, c'est tout bonnement une bande de copains passionnés de fantasy à la base, sauf qu'aujourd'hui c'est devenu le site de référence dans le genre et certainement le plus consulté en français, leurs critiques ont un rôle important sur le lectorat en France. Et c'est pareil pour certains bloggeurs bien connus du milieu, Pat par exemple pour n'en citer qu'un.

Après ça ne veut pas dire que le "professionnalisme" est là, en terme de qualité surtout j'entends, c'est clair mais le lecteur de fantasy "lambda" a plus de chance de tomber sur une critique d'Elbakin ou de noosfère que sur celle de Livre Hebdo ou du Monde.

Je voudrais ajouter juste quelques points, et cela en restant dans le cadre de la fantasy bien sûr...

Je crois avoir compris ce que tu voulais dire Cécile, néanmoins tes propos me chiffonnent un peu (pas méchant hein Razz ). Je crois qu'il ne faut pas négliger le rôle et l'influence d'internet (et par extension des sites et des blogs spécialisés), surtout dans une époque comme la nôtre où la fantasy est encore un genre marginalisé. Parce que soyons honnêtes, la presse littéraire (enfin celle reconnue comme telle :p) n'en parle pas ou presque. C'est un peu tout le problème de vouloir ranger à tout prix les œuvres dans des cases, des genres et des sous-genres, le même existe pour la musique d'ailleurs...mais c'est un autre sujet !

Alors il fallait bien palier à cette défaillance, et heureusement que quelques passionnés se sont mis à la tâche. Si le film du SDA a enfin permis de sortir le genre de l'anonymat, les sites et les bloggeurs ont également largement contribué à le sortir de l'ombre et à promouvoir des nouveaux auteurs. Je pense à Lynch, Abercrombie, Rothfuss etc, qui doivent leur succès principalement au web et aux sites dédiés à la fantasy. Je parlais hier de Pat et de son blog, et quand on se balade un peu sur le net on s'aperçoit très vite que lui et quelques autres bloggeurs font la pluie et le beau temps dans le milieu, tout comme certains grands critiques du Monde ou autres le font pour la littérature "blanche" .

Alors certes, tous ne sont pas issus du milieu professionnel, la plupart sont des amateurs, mais certains prennent à coeur leur rôle de critique et le font avec sérieux.

Cécile, c'est en toute amitié que je relance le débat, j'espère que tu ne m'en voudras pas. Wink bisous à 3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.terredange.fr
Sangoire
Administratrice
avatar

Messages : 977
Date d'inscription : 04/09/2008
Localisation : Mont Nuit

MessageSujet: Re: La fantasy et les nouveaux médias   Mar 13 Jan 2009 - 20:55

Je n'ai aucun mal à entrer dans ce débat parce que je ne suis une "pratiquante" de l'information fantasy via le net que depuis ... cet été en fait. Very Happy

Auparavant je me contentais d'acheter les bouquins IRL à l'intuition (donc souvent selon la couv et la 4ème) en sélectionnant du pas cher et en demandant conseil dans les librairies spécialisées (donc surtout en Angleterre à l'occas de séjours là bas)
Je repérais aussi certains bouquins qui avaient l'air intéressant en français et je les commandais en anglais sur Amazon mais ça c'est aussi assez récent.

C'est pas pour raconter ma vie (quoique ... nan c'est un autre sujet Smile) juste pour situer le fait que je n'étais donc pas sensible aux conseils de lecture, aux blogs, aux sites spécialisés et/ou aux buzz qui pouvaient exister sur le Net.
Et quand je découvrais des livres conseillés par ceux qui avaient déjà aimés les mêmes livres que moi c'était généralement sur des sites anglophones.

J'ai découvert Elbakin, j'ai trouvé le chemin de Terre d'Ange (aidée par une gentille Poucette Wink ) et depuis, ben je passe trop de temps sur les forums et à chercher des infos sur les livres qu'on conseille et à découvrir que si j'en ai lu pas mal il m'en reste 12 000 fois plus à découvrir.

Habituée à faire mes choix seules et ayant des goûts assez fortement prononcés, je ne me sens pas très sensible aux différents avis donnés sur les sites donc (j'ignore toujours quel est le site de ce fameux Pat que je vois souvent cité comme étant une référence Laughing) et je continue de faire mes choix selon mes feelings.
Cela dit un faisceau de mauvaises critiques peuvent m'éloigner d'un bouquin et des avis dithyrambiques me faire porter mon intérêt sur des choses qui m'avaient échappé (et évidemment il y en a un paquet en raison même de mes goûts)

Donc je comprends ce que veut dire Ange et je pense que cela a d'autant plus d'importance pour les lecteurs débutants. Je me considère comme une "vieille" lectrice de fantasy et je suis suffisamment agée pour être finalement assez peu influençable.

Moi ce qui m'inquiète c'est cette idée de "pluie et beau temps" faits par quelques personnes Suspect

Citation :
tous ne sont pas issus du milieu professionnel, la plupart sont des amateurs, mais certains prennent à coeur leur rôle de critique et le font avec sérieux.


Le problème il me semble c'est aussi que beaucoup le font en se prenant gravement au sérieux.

Etre amateur et être persuadé de détenir la vérité, et pouvoir diffuser son avis de façon persuisive, cela peut devenir inquiétant pour le genre et sa diversité.

Ayant croisé des gens comme Marsan et Nevant par exemple avant qu'ils ne soient "influents" je sais qu'ils sont des vrais connaisseurs et amateurs du genre depuis de nombreuses années et j'aurais plus tendance à faire confiance à ce type de professionnels et à leur choix d'édition (même si désormais il est souvent guidé par un souci commercial) qu'à des lecteurs un peu "wannabe" (aucun mépris hein c'est juste pour faire court) qui utilisent le merveilleux outil qu'est le Net pour se faire entendre.

C'est comme s'ils avaient à leur disposition de supers Fanzines et il me semble qu'il faut juste faire attention à ne pas leur laisser prendre trop de pouvoirs sur nos choix.

Mais en effet tant que le "genre" n'est pas considéré comme "normal" par les critiques de littérature blanche et que, donc, on n'entend pas parler de la révélation qu'est Carey au même titre que l'on entendrait parler d'une petite nouvelle qui fait son petit roman supposé renversant à la rentrée littéraire, et bien les lecteurs de fantasy seront condamnés à utiliser ce type de sites et forums quasi professionnels pour faire le tri, s'ils n'ont pas envie de lire trop de grosses daubes (parce qu'avec mon choix intuitif du coup je me suis parfois tapé des trucs "inconseillables" No )

Voilà mon petit avis sur la question flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.terredange.fr
Ange
Administratrice
avatar

Messages : 1728
Date d'inscription : 22/01/2008
Age : 42
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: La fantasy et les nouveaux médias   Jeu 15 Jan 2009 - 1:13

Bon j'attendais de voir si d'autres souhaitaient réagir avant de répondre. What a Face

Citation :
j'ignore toujours quel est le site de ce fameux Pat que je vois souvent cité comme étant une référence

Pat c'est ici si tu veux jeter un coup d'œil Wink Justement, son cas est intéressant et révélateur pour ce qui nous occupe. Voilà quelqu'un comme toi et moi qui s'est mis à blogger il y a 3/4 ans sur la fantasy et qui de fil en aiguille s'est fait une renommée impressionnante. Maintenant il a ses entrées partout : éditeurs, attachés de presse, il se tapent des boeufs avec GRR. Martin, a des interviews avec plein d'auteurs et j'en passe. affraid
Pendant un temps, Elbakin avait des deals avec lui, mais ça fait longtemps que je ne les ai pas vu mentionner Pat pour ces bons plans, la collaboration a peut-être pris fin...


Citation :
Moi ce qui m'inquiète c'est cette idée de "pluie et beau temps" faits par quelques personnes

Ben ça s'est vu de tout temps ça non ? Dans la presse officielle, bien avant l'heure d'internet et des blogs... Le succès d'un bouquin, un film, un album est un peu du au bon vouloir des journalistes. Je ne dis pas que c'est bien, j'émets juste une "triste" réalité, toi même tu disais bien en parlant de GRR. Martin qu'il a eu la chance, contrairement à d'autres de bénéficier d'un certain coup de projecteur. Wink

Ce que je voulais surtout dire, c'est qu'on ne peut pas simplement balayer d'un revers de la main ou occulter le phénomène sous prétexte que ce n'est pas la presse, ils existent, ils sont là et c'est eux qui font marcher l'industrie de la fantasy, et au final qu'est-ce qui compte si ce n'est les ventes ? Que ça soit du travail de cochons ou du bon boulot est une autre affaire. What a Face


Citation :
Le problème il me semble c'est aussi que beaucoup le font en se prenant gravement au sérieux.

Des noms, des noms !! lol!
Entièrement d'accord avec toi Wink

Juste une aparté, mais comme tu aimes bien raconter ta vie (c'est pas moi qui le dis c'est toi mister green ), justement toi qui as des goûts affirmés et qui a toujours choisi tes lectures par toi-même, qu'est-ce qui tout à coup t'a poussé à aller chercher du côté des sites comme Elbakin par exemple ? What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.terredange.fr
Sangoire
Administratrice
avatar

Messages : 977
Date d'inscription : 04/09/2008
Localisation : Mont Nuit

MessageSujet: Re: La fantasy et les nouveaux médias   Jeu 15 Jan 2009 - 13:20

Pas trop le temps pour mylife.fr maintenant mais pour faire court, disons que je me suis mis à fréquenter les sites au moment ou certains de mes amis étant moins dispo ou éloignés et je manquais d'un coup de gens s'y connaissant pour discuter de nos lectures préférées.
Et au même moment les livres ont repris une place importante qui avait durant quelques temps été moindre. Ceci explique cela.

Pour finir sur l'idée qu'il n'y a pas de hasard : juste aujourd'hui Pat fait justement un retour sur Elbakin en faisant une série de commentaires ... comment dire, assez peu argumentés et se fondant certainement sur le fait que tout le monde est supposé le connaitre du coup non ?

Marrant parce que presque tous les livres qu'il commente c'est pas des trucs qui m'intéressent (à part Morgan parce que j'ai aimé son roman SF et Lamora par curiosité).
Il me fait penser à certains "fans/conseillers" de lecture que je rencontrais à l'époque dans un club de SF/Fantasy d'une grande librairie anglophone à Paris (je vous parle d'un temps que les moins de 20 ans violon) si t'avais pas lu Leiber et Moorcock c'est à peine s'ils te parlaient !

Bon faudra que j'aille jeter un oeil sur son site à l'occas mais je dois dire que maintenant qu'il y a ENFIN plein de filles (autres que ma mère Smile qui ne lit qu'en français) qui lisent et apprécient la fantasy VO et qui ne sont ni des bimbos de convention, ni des nolifes qui n'ont jamais entendu parler d'épilation, ben j'ai bien envie d'en profiter un peu ! queen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.terredange.fr
Ange
Administratrice
avatar

Messages : 1728
Date d'inscription : 22/01/2008
Age : 42
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: La fantasy et les nouveaux médias   Jeu 15 Jan 2009 - 13:37

Citation :
Il me fait penser à certains "fans/conseillers" de lecture que je rencontrais à l'époque dans un club de SF/Fantasy d'une grande librairie anglophone à Paris

Ah bon ça existe ça ? C'était quoi des réunions genre club de lecture ? Suspect
Nan je dis ça parce qu'il y a encore quelques années je suis sûre que ça m'aurait intéressée ce genre de plan si j'en avais eu connaissance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.terredange.fr
gnoll
Maison de l'Orchis
avatar

Messages : 346
Date d'inscription : 19/04/2008
Age : 43

MessageSujet: Re: La fantasy et les nouveaux médias   Jeu 15 Jan 2009 - 15:43

Personnellement je ne me suis jamais trop fié aux sites pour me plonger dans des lectures.
Toujours été fidèle aux coups de coeur dans le magasin.
Ange fait peur a voir comme ça
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cecile
Apprenti
avatar

Messages : 185
Date d'inscription : 20/04/2008

MessageSujet: Re: La fantasy et les nouveaux médias   Jeu 15 Jan 2009 - 18:18

C'est vrai que je n'ai pas réagi spécialement par rapport au domaine de la fantasy, mais plutôt sur la confusion générale "blogueur- journaliste" dans tous les domaines.
Crois moi je ne suis pas en train de dire que Internet ne compte pas parce que "ce n'est pas la presse". Je suis juste de plus en plus inquiète de la confusion qui s'opère dans l'esprit des gens , encore une fois dans des domaines autres que la fantasy, entre le travail d'un journaliste et celui d'un chroniqueur.
L'exemple le plus frappant ces jours ci , c'est "Joe le Plombier". Ce personnage a émergé pendant la campagne électorale aux Etats Unis en posant des questions à Barack Obama pendant un meeting. Par la suite, comme il s'est avéré qu'il était plutôt de droite, il a été récupéré par le camp républicain, et a participé aux meetings McCain. Jusque là pas de problème. Seulement cette semaine, un blog de droite a décidé de l'envoyer en Israel comme "envoyé spécial" pour couvrir la guerre. Le gars n'a jamais fait un reportage de sa vie, n'a jamais suivi un cours de journalisme, n'a jamais suivi une équipe sur le terrain pour voir comment ça marche...et pourtant on vend au public les "reportages" de Joe Le Plombier .

Le résultat, c'est que bien sûr, il se contente de se mettre devant la caméra et de donner son avis - en l'occurence, que les médias ne "devraient pas être autorisés " à diffuser les images de la guerre, parce que c'est anti patriotique (il est pro israelien). La boucle est bouclée.

Cet exemple extrême est malheureusement de plus en plus fréquent sur Internet. C'est pourquoi je cherche toujours à marquer la distinction entre "presse" et "chronique" ou "blog" - non par corporatisme, mais parce que, qu'on le veuille ou non, ce métier comme tous les autres obéit à des règles .

Maintenant , pour ce qui est de la fantasy, je ne connais pas assez ni les blogs ni les journaux pour en parler - c'est un peu différent parce qu'un critique est par définition tenu de donner son avis , ce qui n'est pas le cas dans la presse générale. Mais comme tu dénonçais toi même le fait que certaines critiques ne respectaient pas des règles de base (comme ne pas révéler toute l'intrigue en trois lignes), j'ai tenu simplement à signaler que cette incompétence était peut être dûe aux faits que les gens qui écrivaient n'étaient pas des professionnels.


épée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ange
Administratrice
avatar

Messages : 1728
Date d'inscription : 22/01/2008
Age : 42
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: La fantasy et les nouveaux médias   Ven 16 Jan 2009 - 17:29

Merci Cécile d'avoir pris le temps d'éclaircir ton point de vue, j'avoue que j'ai créé ce sujet en espérant que tu le fasses. Very Happy

En effet je crois que nous n'étions pas tout à fait sur la même longueur d'ondes, c'est pourquoi j'ai bien fait le distingo entre la fantasy et le reste. Mais ton exemple est très parlant et je partage tes inquiétudes, nous sommes en phase. Wink


Citation :
Mais comme tu dénonçais toi même le fait que certaines critiques ne respectaient pas des règles de base (comme ne pas révéler toute l'intrigue en trois lignes), j'ai tenu simplement à signaler que cette incompétence était peut être dûe aux faits que les gens qui écrivaient n'étaient pas des professionnels.

Oui tu as raison ! Si tu veux ça me parait tellement être une règle élémentaire que pour moi il n'est pas nécessaire d'avoir fait une école de journalisme ou pris des cours de critiques littéraires pour savoir ça, quand même !! ?? affraid Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.terredange.fr
Cecile
Apprenti
avatar

Messages : 185
Date d'inscription : 20/04/2008

MessageSujet: Re: La fantasy et les nouveaux médias   Ven 16 Jan 2009 - 17:50

Ange a écrit:
Oui tu as raison ! Si tu veux ça me parait tellement être une règle élémentaire que pour moi il n'est pas nécessaire d'avoir fait une école de journalisme ou pris des cours de critiques littéraires pour savoir ça, quand même !! ?? affraid Neutral

Laughing En effet...juste un peu de savoir vivre et de réflexion...ça s'apprend pas en université... geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La fantasy et les nouveaux médias   

Revenir en haut Aller en bas
 
La fantasy et les nouveaux médias
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Re : les nouveaux auteurs
» [Offre Carrefour Noël 2009] Passeport annuel Fantasy à 99€
» Final Fantasy 10
» Contrer les nouveaux skavens
» Gunblade - Final Fantasy VIII (par dux2081)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terre d'Ange :: La Bibliothèque :: Autour de vos lectures-
Sauter vers: