forum de discussions dédié aux oeuvres de Jacqueline Carey et à la littérature Fantasy
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  Retour au site  

Partagez | 
 

 Wild Cards

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lucide
Héraut de Terre d'Ange
avatar

Messages : 574
Date d'inscription : 29/02/2008
Localisation : Jamais loin

MessageSujet: Wild Cards   Mer 26 Mai 2010 - 0:16

Il est un auteur qui semble incapable de me décevoir (le seul vu que Jacqueline Carey m'a failli avec Naamah's Kiss et que Robin Hobb, sans m'avoir vraiment déçu par une de ses histoires, m'a semblé jouer la sécurité en revenant à son univers de prédilection après que ces fans aient boudé Soldier Son, que j'ai moi-même apprécié et donc bien que je sois quasiment sûr de vivre une grande aventure avec The Rain Wild Chronicles, je n'en ai pas envie, mais cessons ici cette digression), cet auteur est George R.R. Martin. Et d'une certaine manière son retard sur Ice & Fire est une bonne chose, car cela m'a poussé à découvrir ses autres projets (et je ne peux qu'inciter tout personne se disant fan de Ice & Fire à lire les autres écrits du maître).
Aujourd'hui Inside Straight.
Avant d'aborder le roman à proprement parlé, un peu d'histoire. Inside Straight est le dix-huitième installement de la série Wild Cards, un univers partagé né dans les années 80 au cours des parties de jeu de rôle d'un groupe d'écrivains du Nouveau-Mexique. Lorsque George arriva en 83 et se mêla au groupe, il eut vite envie de devenir le meneur de jeu et il proposa de mener un jeu de super-héros. Très vite cela devint l'unique jeu du groupe, les écrivains/joueurs donnant naissance à leurs persos et y investissant toute leur créativité, au détriment de leurs histoires rémunérées. Si bien qu'ils décidèrent de faire profiter à tous de leur créativité. L'univers partagé Wild Cards était sur le point de naître. Pour les allergiques aux jeux de rôle, je vous rassure les romans Wild Cards ne sont pas des compte-rendus de parties. En fait cela mit pratiquement fin à ces parties.
Donc Wild Cards, c'est quoi ? C'est un des univers partagé ayant la plus grande longévité. Chacun des romans (à quelques rares exceptions) a une trame globale et plusieurs auteurs écrivent chacun une partie (souvent celle centré sur l'Ace qu'ils ont inventé, c'est quoi un Ace ? Attendez j'y arrive) et George R.R. Martin est celui chargé de s'arranger pour que toutes les histoires collent bien ensemble, et souvent un des nouvelles est fractionnée en plusieurs parties et fait le liant entre les autres (dans Inside Straight, c'est Daniel Abraham qui s'en charge avec le blog de son Ace aspirant journaliste Jonathan Hive dit Bugsy). Je ne peux pas dire grand chose de plus sur les dix-sept premiers volumes, puisque je ne les ai pas lus (Bouh !! Je sais, mais Tor doit rééditer la série donc je vais tenter de corriger cela, mais vous allez voir on peut très bien commencer par le tome 18, il est fait pour), si ce n'est que le premier contrat signé étant de trois romans, plusieurs arcs sont des trilogies. Et Inside Straight est donc la première partie d'une trilogie, mais l'histoire en elle-même est complète dans le roman, en fait il semble que dans l'univers Wild Cards, les trilogies en sont car on reste avec les mêmes personnages, ainsi Busted Flush suite d'Inside Straight continuera l'histoire des Aces présents dans Inside Straight.
Bon vous vous demandez quand votre héraut va aborder l'unique roman Wild Cards qu'il a lu. Attendez encore un petit peu, un paragraphe tout au plus, le temps de présenter l'univers Wild Cards.
L'univers Wild Cards est le nôtre jusqu'en 1946 et qu'un virus se répande sur notre bonne vieille Terre. Parmi les personnes contaminées, 90% en moururent (on dit qu'ils ont tiré la Reine Noire), parmi les 10% restants, 9% subirent des modifications physiques les transformant en êtres difformes appelés Jokers et le dernier 1% devinrent les Aces : des êtres humains d'apparence normale mais ayant des facultés extraordinaires (un peu comme votre héraut, mais chut c'est un secret). Evidemment ce virus a changé la face du monde. Originalité de cet univers par rapport aux autres univers de super-héros me demandez-vous ? Pas de super-héros en collant, le terme super-héros n'est même pas utilisé, les auteurs ont voulu vraiment faire quelque chose de réaliste et de voir comment notre monde aurait évolué avec la présence de personnes aux pouvoirs extraordinaires. Dans la même optique le récit est gritty, les super pouvoirs dans la vie réelle c'est des armes vraiment puissantes et mortelles. Et le temps passe dans cet univers, les Aces vieillissent et donc on arrive au propos d'Inside Straight : introduire la nouvelle génération de héros et donc un roman parfait pour découvrir cet univers qui semble d'une grande richesse.
Et à votre avis dans notre société, comment ferions-nous pour trouver le héros de demain ? Un jeu de télé-réalité : American Hero !
Inside Straight narre donc en partie le jeu télévisé censé révéler le héros de demain, qui emprunte à Koh-Lanta pour les épreuves, La Nouvelle Star pour le jury et la Star Academy pour le côté vie au château. Mais n'allez pas croire que c'est un télé-réalité-livre, un autre fil du roman est de tragiques événements en Egypte où des fondamentalistes religieux, après l'assassinat de leur leader, commettent un génocide contre des Jokers ayant l'apparence des dieux égyptiens et ressuscitant les anciens cultes.
Les différents auteurs mis à contributions ont fait un grand job, créant des héros mémorables, apportant chacun quelques choses de différents dans cette mosaïque qui nous délivre une histoire passionnante avec une réflexion sur l'héroïsme. Une excellente lecture tantôt drôle tantôt touchante, toujours entraînante, avec aussi de l'action. J'ai hâte de lire la suite.

PS : je me dois quand même de citer le nom des auteurs présents dans Inside Straight, ils le méritent. George R. R. Martin, Melinda M. Snodgrass, Carrie Vaughn, Caroline Spector, Ian Tregillis, S. L. Farrell, Daniel Abraham, John Jos. Miller, Michael Cassutt, vous êtes des Aces !


Dernière édition par Lucide le Mar 10 Aoû 2010 - 21:37, édité 3 fois (Raison : Rajouter quelques trucs par-ci par-là)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sangoire
Administratrice
avatar

Messages : 977
Date d'inscription : 04/09/2008
Localisation : Mont Nuit

MessageSujet: Re: Wild Cards   Mer 26 Mai 2010 - 13:18

C'est drôle je m'étais promis de m'y intéresser après avoir entendu David anthony Durham l'auteur d'Acacia en parler avec enthousiasme puisque Martin lui avait demandé de participer.

Ton intérêt et ton avis Lucide, ne font que confirmer cette première intention.

_________________
"Even the smallest person can change the course of the future."
Le Monde de Kushiel - Terre d'Ange
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.terredange.fr
Lucide
Héraut de Terre d'Ange
avatar

Messages : 574
Date d'inscription : 29/02/2008
Localisation : Jamais loin

MessageSujet: Re: Wild Cards   Mer 26 Mai 2010 - 14:45

Oui, David anthony Durham a rejoint l'asile de George R.R. Martin et a signé une des nouvelles de Fort Freak, le vingt-et-unième roman Wild Cards, mettant en lumière les policiers et truands de Jokertown, un quartier de New-York où vivent les Jokers.
Normalement Fort Freak devrait sortir au printemps prochain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucide
Héraut de Terre d'Ange
avatar

Messages : 574
Date d'inscription : 29/02/2008
Localisation : Jamais loin

MessageSujet: Re: Wild Cards   Dim 3 Oct 2010 - 18:22

Comme je l'ai dit dans le sujet des lectures de septembre, j'ai lu Busted Flush le deuxième tome de la trilogie du Committee (le nom de l'équipe d'aces) et le dix-neuvième tome de la série. Et donc naturellement (après un subtil rappel de notre chère impératrice), je vous livre mon avis ici.
Busted Flush fait suite à Inside Straight, on y retrouve les héros du tome précédent avec de nouvelles responsabilités. De nouveaux aces sont introduits, la plupart intéressant.
Pour commencer un reproche : l'action est trop dispersée. L'équipe tente de résoudre 3 problèmes dispersés au travers le monde (ouragan à la Nouvelle-Orléans, suspicion de génocide dans une nouvelle république révolutionnaire en Afrique, crise du pétrole au Moyen-Orient), et il y a même une quatrième histoire parallèle (suite à une explosion nucléaire au Texas). Melinda M. Snodgrass, co-éditrice avec George RR Martin, a eu la charge du personnage faisant le lien entre tous et si son personnage et son histoire sont vraiment bons, on est comme son Ace Double Helix un peu débordé par les différents théâtres d'action. Bien sûr dans un tel roman, réunissant autant d'auteurs, cette dispersion peut être attendue, mais force est de constater que le premier tome avait su éviter cet écueil.
Il n'en reste pas moins que Busted Flush est une très bonne lecture, chaque histoire apportant à l'univers, et malgré mes craintes, on arrive à une conclusion satisfaisante, réussissant à rassembler les différentes trames et laissant entrevoir les enjeux du troisième et dernier tome de la trilogie du Committee.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucide
Héraut de Terre d'Ange
avatar

Messages : 574
Date d'inscription : 29/02/2008
Localisation : Jamais loin

MessageSujet: Re: Wild Cards   Ven 18 Fév 2011 - 22:02


J'ai terminé aujourd'hui même Suicide Kings, le vingtième tome de la série, conclusion de la dernière trilogie, et une grande lecture. Je suis définitivement fan de cette série et j'ai hâte de pouvoir découvrir les 17 premiers tomes (Tor a commencé une réédition avec le premier tome Wild Cards, qui fait parti de mes prochaines lectures) et bien sûr les nouveaux tomes qui j'espère continueront de sortir, Fort Freak étant prévu pour cette année.
C'est étonnant que cette série ne fasse pas plus parler d'elle et souvent quand c'est le cas, c'est parce que George R.R. Martin la dirige (assisté de Melinda M. Snodgrass). Avec brio, il faut l'avouer. George R.R. Martin est un grand auteur, mais il excelle aussi dans la direction (la série Wild Cards, Warriors et d'autres que je n'ai pas encore lues comme Songs of Love and Death). Tout ça pour dire que Wild Cards ne mérite pas seulement l'attention parce que c'est un des side-projects de l'auteur du Trône de Fer. C'est juste une superbe série, avec des super-héros dans un monde réalisme, dur et sans manichéisme, et de nombreux personnages forts venus de l'imagination de nombreux talentueux auteurs.
Suicide Kings en est la preuve éclatante. Pour la conclusion de la trilogie, après Busted Flush qui semblait un peu dispersé avec de nombreuses trames, on a ici un focus plus concentré sur quelques personnages. Certains personnages, que j'aime beaucoup, ne sont pas présents, mais d'autres profitent d'être au premier plan pour briller. C'est un des charmes de cet univers partagé, où qu'on regarde on découvre un nouvel héros touchant et intéressant.
La construction de ce tome diffère des 2 précédents, au lieu de chapitres centrés sur un unique personnage, chaque chapitre est une journée et est ainsi composé de plusieurs sous-parties avec différents personnages, et donc différents auteurs. Et là on voit l'incroyable travail d'édition de George Martin et Melinda Smodgrass, ou plutôt on ne le voit pas, car chaque pièce est si bien intégrée dans l'ensemble, que sans le savoir on ne songerait pas que ce roman a été écrit par plusieurs auteurs. On penserait plus à un auteur capable de donner une voix propre à chacun de ses personnages.
La structure permet d'imprimer un rythme frénétique au roman et on est tenu en haleine tout le long par un récit poignant qui aborde le sujet des enfants soldats et de l'incapacité des instances internationales à stopper de telles atrocités.
Une puissante conclusion à une brillante trilogie, un grand final émouvant. Lisez Wild Cards, un univers où les super-héros se remettent en question, ne sont pas immortels, mais restent des héros qui nous émerveillent et nous touchent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
john doe
Maison du Camélia
avatar

Messages : 123
Date d'inscription : 08/07/2009
Age : 36
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Wild Cards   Sam 26 Fév 2011 - 15:29

Tiens, une nouvelle série à commencer, c'est tout ce qui me manquait... Very Happy
Cela a l'air très intéressant...même si je commencerais sans doute par le 1er tome ! study Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucide
Héraut de Terre d'Ange
avatar

Messages : 574
Date d'inscription : 29/02/2008
Localisation : Jamais loin

MessageSujet: Re: Wild Cards   Mer 2 Mar 2011 - 19:34

En parlant de ce premier tome, je viens d'en terminer la lecture et c'est toujours aussi bon. Maintenant je vais devoir attendre les rééditions des tomes 2 et 3 par Tor et espérer qu'ils continuent sur leur lancée en rééditant la suite de la série, car sinon ça ne va pas être facile de les trouver.

Maintenant place à mon avis détaillé sur le premier tome de l'univers de Wild Cards I, simplement nommé Wild Cards.
Ce premier roman couvre environ 40 ans, partant de septembre 1946 avec la libération du virus extraterrestre Wild Card au-dessus de Manhattan jusqu'aux années 80. Cela me faisait penser que je ne retrouverai pas l'unité de la dernière trilogie, avec des personnages et chapitres éparpillés dans le temps. Et bien je me trompais, car le roman réussit à captiver et à lier les différentes histoires, chaque histoire personnelle d'une personne touchée par le virus apportant à l'ensemble et nous permettant de revoir l'histoire des USA légèrement altérée par la présence d'Aces et Jokers. Un sacré travail d'édition.
Plus qu'un recueil d'histoires de super-héros, on a là une mosaïque d'histoires touchantes de personnes ayant héritées de capacités extraordinaires, essayant de trouver leur place dans un monde qu'il les accepte plus ou moins suivant les époques, comme par exemple durant la chasse aux sorcières du début des années 50 où les Aces subissent le même sort que les supposés communistes. Plusieurs des nouvelles se penchent ainsi sur la politique de son époque, avec aussi les mouvements hippies ou les droits des minorités aux travers des Jokers.
D'autres se concentrent plus sur les pouvoirs de l'Ace et de comment il les utilise, tel The Great and Powerful Turtle, héros créé par George R.R. Martin, ou The Sleeper de Roger Zelazny, des personnages intéressants et surprenant comme Fortunato l'Ace proxénète de Lewis Shiner.
Au final, Wild Cards offre une incroyable galerie de personnages et une intéressante relecture de l'histoire américaine des années 45 à 80. Un univers dur, gritty, loin du flashy souvent associés aux super-héros. D'une certaine manière, on peut dire que Wild Cards est au monde des super-héros, ce qu'est A Song of Ice and Fire à la fantasy, on garde la magie, mais on la plonge dans un univers réaliste où être un héros ne se résume pas à tirer une épée d'un rocher, c'est juste un début et le plus difficile est d'éviter de prendre le rocher sur la tête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maurice
Apprenti
avatar

Messages : 64
Date d'inscription : 17/01/2009
Age : 63
Localisation : Martigues en Provence

MessageSujet: Re: Wild Cards   Ven 18 Mar 2011 - 9:45

bonjour Lucide
et bien sur il est en Anglais !!
cela devrait être interdits de nous donner envie de lire un livre avant qu'il soit traduit Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucide
Héraut de Terre d'Ange
avatar

Messages : 574
Date d'inscription : 29/02/2008
Localisation : Jamais loin

MessageSujet: Re: Wild Cards   Jeu 9 Juin 2011 - 0:41

En attendant la sortie prochaine de Fort Freak, on peut découvrir une nouvelle extraite du roman, écrit par Melinda M. Snodgrass, une des tôlières de l'univers.
http://www.tor.com/stories/2011/06/the-rook
Une très bonne nouvelle qui peut être une intéressante introduction à l'univers (pour info, Nat est le terme utilisé pour désigner un humain "normal" non touché par le virus Wild Card, en opposition à Joker -personne ayant vu son apparence grandement changé-, Ace -apparence humaine mais possédant un super pouvoir- et Deuce -apparence humaine et pouvoir inutile-).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Wild Cards   

Revenir en haut Aller en bas
 
Wild Cards
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [News] DC Justice League 52
» [George R. R. Martin] Wild cards tome 1
» [GRR Martin & Autres] Wild Cards
» Handpresso® wild - des avis ?
» Into the wild (Jon Krakauer)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terre d'Ange :: La Bibliothèque :: Terres Imaginaires-
Sauter vers: