forum de discussions dédié aux oeuvres de Jacqueline Carey et à la littérature Fantasy
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  Retour au site  

Partagez | 
 

 Avis à ceux qui seraient tentés de fuir Christopher Paolini

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kerentsil
Apprenti
avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 11/04/2010
Age : 50
Localisation : Ardennes

MessageSujet: Avis à ceux qui seraient tentés de fuir Christopher Paolini   Sam 12 Juin 2010 - 20:03

Le tome II du cycle l'Héritage est sorti il y a quelques temps en format poche, alors j'en profite pour mettre ce petit mot. Je sais que ce forum n'est pas le meilleur endroit pour parler de Christopher Paolini, si j'en juge l'opinion qu'ont de lui certaines personnes (que je ne nommerai pas Wink ). Mais j'aime bien me faire l'avocat du diable.

Je sais aussi que l'œuvre de Paolini ne révolutionnera pas la fantasy, ne serait-ce que parce qu'il navigue dans le sillage de Tolkien: des hommes, des nains, des elfes. Bon, il y a également quelques dragons, mais l'ensemble brille par son manque d'imagination. La psychologie des personnages est basique. Quand on demande à Eragon pourquoi il combat, il a du mal à répondre: c'est un héros pas tout à fait sans peur, presque sans reproches, mais surtout sans idéal. Dans ce tome II, l'Aîné, il ne se passe pas grand chose.
Spoiler:
 
, un peu comme Luke Skywalker. Son cousin Roran,
Spoiler:
 
mais il n'y a que dans les derniers chapitres que l'action accroche vraiment le lecteur.

Malgré ces insuffisances, j'ai lu ce livre avec plaisir. Pourquoi? Parce que l'écriture est superbe. Paolini a su décrire le monde des nains, et surtout celui des elfes, avec poésie. Les couchers de soleil sur le Du Weldenvarden sont splendides! Alors je considère ces 800 pages comme une longue méditation sur la beauté des mondes imaginaires.

D'autres auteurs savent ficeler un récit mais écrivent comme des pigistes du Journal de la Haute-Marne. Je pense par exemple à Kristin Cashore. Je m'attache à ses personnages mais ses descriptions sont si inconsistantes que j'ai l'impression d'évoluer dans un brouillard qui estomperait les formes. Or ce sont ces auteurs-là qui font passer la fantasy, aux yeux des gens sérieux, comme de la sous-littérature.

Paolini est encore jeune. J'espère qu'il aura un jour le courage de quitter l'Alagaësia, qu'il travaillera son imagination et mettra son talent d'écrivain au service de la fantasy.

EDIT MODO : j'ai beau ne pas apprécier Paolini, je pense qu'il y a peut-être des gens qui n'ont pas envie d'en savoir trop sur le déroulement de l'histoire en lisant ton post, donc j'ai mis des balises spoilers Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://editions-artalys.com
Anguissette
Apprenti
avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 20/03/2010
Age : 22

MessageSujet: Re: Avis à ceux qui seraient tentés de fuir Christopher Paolini   Jeu 17 Juin 2010 - 13:08

J'ai beaucoup apprécié la lecture des trois premiers tomes, et j'attends le quatrième depuis trop longtemps je trouve.
Malgré le manque de profondeur du récit, l'histoire est sympa et agréable à lire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maërin
Maison de l'Héliotrope
avatar

Messages : 104
Date d'inscription : 30/03/2010
Age : 25
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Avis à ceux qui seraient tentés de fuir Christopher Paolini   Jeu 17 Juin 2010 - 16:24

J'ai lu le premier tome à sa sortie, il y a 6 ans... J'avais 12 ans et je trouvais ça chouette..
Deux ans plus tard j'ai lu le deuxième tome.. Je me suis profondément ennuyé..
Là j'ai le tome trois dans ma bibliothèque et je sais très bien que je ne l'ouvrirai jamais..
Personnellement, je ne désire même pas savoir quand sortira le tome 4.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sangoire
Administratrice
avatar

Messages : 977
Date d'inscription : 04/09/2008
Localisation : Mont Nuit

MessageSujet: Re: Avis à ceux qui seraient tentés de fuir Christopher Paolini   Jeu 17 Juin 2010 - 19:36

Citation :
Le tome II du cycle l'Héritage est sorti il y a quelques temps en format poche, alors j'en profite pour mettre ce petit mot. Je sais que ce forum n'est pas le meilleur endroit pour parler de Christopher Paolini, si j'en juge l'opinion qu'ont de lui certaines personnes (que je ne nommerai pas Wink ). Mais j'aime bien me faire l'avocat du diable.

Autant je peux comprendre que l'on apprécie Hobb et son univers, autant j'ai du mal à voir comment un fan de fantasy avec un peu de background dans le genre peut trouver des excuses à Paolini.
Mais pourquoi pas, tous les coupables ont droit à un avocat.
Accroche toi Keren parce que du coup, j'ai beau jeu de me mettre dans la peau du procureur !

Citation :

Je sais aussi que l'œuvre de Paolini ne révolutionnera pas la fantasy, ne serait-ce que parce qu'il navigue dans le sillage de Tolkien: des hommes, des nains, des elfes. Bon, il y a également quelques dragons, mais l'ensemble brille par son manque d'imagination. La psychologie des personnages est basique. Quand on demande à Eragon pourquoi il combat, il a du mal à répondre: c'est un héros pas tout à fait sans peur, presque sans reproches, mais surtout sans idéal. Dans ce tome II, l'Aîné, il ne se passe pas grand chose.
Spoiler:
 
, un peu comme Luke Skywalker. Son cousin Roran,
Spoiler:
 
mais il n'y a que dans les derniers chapitres que l'action accroche vraiment le lecteur.

Alors c'est pas qu'il ne révolutionne pas le genre, ça c'est pas forcément un problème.
Brent Weeks ne révolutionne pas le genre mais il apporte un souffle et une énergie.
Williams, Feist et Eddings par exemple ne font pas non plus des oeuvres réformatrices majeures mais au moins ils cherchent à divertir sans se pour autant se passer de la création d'un univers avec des règles un peu originales ou personnelles.
Nan s'il s'était contenté d'une resucée de Tolkien comme ce qui a été reproché longtemps à Terry Brooks avec Shannara soit. Mais non là c'est pauvre, copié et recopié sur tout ce qui peut avoir eu du succès. Il ne se contente pas de navbiguer dans le sillage comme tu dis : de Tolkien à Star Wars tu en parles toi-même il pille chez tout le monde toutes les idées possibles pour les fourrer dans une espèce de truc sans forme et sans originalité.

Citation :
Malgré ces insuffisances, j'ai lu ce livre avec plaisir. Pourquoi? Parce que l'écriture est superbe. Paolini a su décrire le monde des nains, et surtout celui des elfes, avec poésie. Les couchers de soleil sur le Du Weldenvarden sont splendides! Alors je considère ces 800 pages comme une longue méditation sur la beauté des mondes imaginaires.

Ben parfois la méditation c'est mieux seul chez soi pas en squattant le monde de l'édition fantasy et en donnant à croire que le genre se réduit à cela.

Citation :
D'autres auteurs savent ficeler un récit mais écrivent comme des pigistes du Journal de la Haute-Marne. Je pense par exemple à Kristin Cashore. Je m'attache à ses personnages mais ses descriptions sont si inconsistantes que j'ai l'impression d'évoluer dans un brouillard qui estomperait les formes. Or ce sont ces auteurs-là qui font passer la fantasy, aux yeux des gens sérieux, comme de la sous-littérature.

Alors là !!!
Cacher son manque d'inspiration derrière de belles envolées (pas tellement lyriques dans le premier tome en tout cas) cela ne rend pas le roman plus intéressant pour autant. Eragon est sans consistance parce qu'on se dit sans arrêt "mais il ressemble à qui, déjà ?" Même sa dragonne n'est pas "épaisse"
Voilà y'a pas d'épaisseur, juste un calque transparent de choses déjà vues.

Cashore voit ses romans classés en jeunesse, ce qui d'une est à mon sens une certaine forme de modestie que Paolini ne présente même pas et de deux une belle réussite puisqu'elle au moins propose un univers pas vu 12 000 fois de par la nature de son héroïne.
Alors que franchement dans le cas de Paolini, écrire avec un tel manque de maturité à 14 ans et se voir publié parce que Papa est dans la profession, si ça c'est pas être pistonné !!
Si justement Eragon était présenté en littérature jeunesse je crois que j'aurais plus d'indulgence parce que cela préparerait un peu le lecteur à une certaine "légèreté" (pour ne pas dire vide Rolling Eyes )
Non pas que la littérature jeunesse mérite qu'on écrive moins bien mais parce que justement le jeune public n'a peut-être pas derrière lui la "culture" littéraire nécessaire à un peu plus de recul et de sens critique.

Ensuite ce qui tu nommes l'inconsistance de Cashore (alors qu'il ne lui faut pas des pages et des pages pour nous dépeindre son univers) est simplement un attachement à la psyché plus qu'au décor.
Je me fiche de savoir que le personnage va au marché dans une carriole de telle ou telle forme et qu'il apprend à nouer ses chaussures de la main gauche et les yeux bandés si au départ ce qui lui arrive ne réussit pas à me captiver.
Et c'est ce qui se passe avec Eragon : son histoire c'est celle des héros de Pern avant lui, de Pug et Thomas dans Feist, de Simon dans Tad Williams, le talent en moins.
Les pages sont d'un ennui et d'une platitude qui font tomber le livre des mains à la moindre distraction. Personnages archétypaux copiés
Quiconque a lu McCaffrey ne peut que s'indigner devant le pillage des scènes relatives aux dragons.

Citation :
Paolini est encore jeune. J'espère qu'il aura un jour le courage de quitter l'Alagaësia, qu'il travaillera son imagination et mettra son talent d'écrivain au service de la fantasy.

Oui moi aussi j'espère qu'il travaillera pas mal avant de se remettre à écrire !! Et qu'il aura pris suffisamment de maturité pour ne pas se contenter de plagier les histoires qui ont marqué son imaginaire.
C'est étrange tu disais qu'on ne pouvait pas toucher au "mythe" de Dracula comme le fait Meyer par exemple et là voilà un auteur qui pique toutes ses idées ailleurs, qui ne les retravaillent même pas et que tu trouves excellent Shocked
Alors évidemment si respecter le mythe cela veut dire faire pareil en moins bien, là avec Eragon on est servis.

Je trouve que le ressenti de Maërin sur le sujet est intéressant : lire Eragon à 12 ans pourquoi pas mais une fois que l'on a lu un peu plus que deux ou trois livres de fantasy comment se contenter d'un pâle imitateur lorsque l'on peut avoir de vrais créateurs d'univers comme Cashore justement !!

_________________
"Even the smallest person can change the course of the future."
Le Monde de Kushiel - Terre d'Ange
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.terredange.fr
Kerentsil
Apprenti
avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 11/04/2010
Age : 50
Localisation : Ardennes

MessageSujet: Re: Avis à ceux qui seraient tentés de fuir Christopher Paolini   Jeu 17 Juin 2010 - 22:23

Fort bien dit, Mme le Procureur! Quant à moi, je ne suis pas un si bon avocat que cela, car je trouve plus de défauts que de qualités à mon client (je ne crois pas qu'il apprécierait mon post!). Je n'ai pas écrit que je le trouvais excellent. Si cela peut te rassurer, je ne lirai pas le tome 3, Brisingr. Je sais pertinemment que ce serait du temps perdu.

Je n'ai pas reproché à Paolini d'avoir touché à quelconque mythe parce que j'ai l'impression qu'il n'a touché à rien du tout.

Mais j'insiste sur la qualité de l'écriture. Tu souhaites que la fantasy élargisse son public. Plus il y aura de livres avec une écriture soignée, puis la fantasy attirera des adeptes de la "vraie" littérature. A Épinal, j'ai assisté à la présentation du premier roman de Justine Niogret. L'animatrice en a lu un extrait et s'est extasiée devant la splendeur, la musicalité de son style. Il est vrai que c'est stupéfiant (bien mieux que Paolini!). Et de se réjouir que dans la fantasy aussi, il est possible de bien écrire. Et l'animatrice a eu cette phrase superbe: "la victoire de la fantasy, c'est la défaite des ânes."

Je sais que j'ai eu la dent dure envers la pauvre Kristin Cashore, alors que j'ai globalement une bonne opinion d'elle. Mais l'amateur de grande littérature que j'ai été, et que je suis toujours, peut se sentir déçu en lisant les premiers chapitres de Rouge, comme il est déçu par beaucoup d'autres livres de fantasy. C'est justement pour cela que j'en lis peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://editions-artalys.com
maurice
Apprenti
avatar

Messages : 64
Date d'inscription : 17/01/2009
Age : 63
Localisation : Martigues en Provence

MessageSujet: Re: Avis à ceux qui seraient tentés de fuir Christopher Paolini   Jeu 17 Juin 2010 - 23:47

bonsoir
vous parler de la version de" Rouge" en Anglais ou en Français ?
car il peut y avoir une mauvaise traduction.
moi qui ai lu les deux roman de Kristin Cashore et les deux premier tome de Paolini je ne trouve pas qu'il soit comparable.
autant Eragon et sa suite sont prévisible dans leur déroulement autant Graceling et Rouge nous invite dans un monde étrange ou la magie peut être source de pouvoir ou complètement futile.
je ne sais pas ce qu'est "une écriture superbe", moi je me contente de lire et de m'évader avec ces auteurs et leur œuvre.
@+
Maurice de Marsilikos
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kerentsil
Apprenti
avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 11/04/2010
Age : 50
Localisation : Ardennes

MessageSujet: Re: Avis à ceux qui seraient tentés de fuir Christopher Paolini   Jeu 17 Juin 2010 - 23:57

Je parlais de la traduction française de Kristin Cashore. Je ne lis pas les versions originales. Je donnerai mes impressions sur son second roman dans le sujet qui lui est consacré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://editions-artalys.com
Saki
Apprenti
avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 23/03/2010
Age : 25
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Avis à ceux qui seraient tentés de fuir Christopher Paolini   Sam 26 Juin 2010 - 20:00

Ah pour une fois que j'ai lu un livre dont vous parlez Razz
Alors Eragon... un ami me l'a prêter l'année dernière, en me disant quelque chose du genre "tu m'as dis que tu commençais la fantasy, tu devrais lire Eragon", toute contente d'avoir un conseil sur un livre de fantasy, j'accepte son offre. Je n'avais pas vraiment accroché au film mais vu que les adaptations sont souvent en dessous des œuvres originales, je ne me faisait pas de soucis.
Et il m'a fallu un temps fou pour le lire! Je crois qu'il fait partie des rares livres qui ne m'ont pas du tout marqués, je ne saurais même plus résumé l'histoire et j'aurais du mal à faire une critique constructive. D'ailleurs je pense que finalement, le film est encore mieux. Mon ami m'a prêté le deuxième tome et il a trôné un an au dessus de mon lit avant que je ne lui rende sans même avoir ouvert la première page... Bon le problème c'est que ça m'a donné une mauvaise image de la fantasy, bien vite effacée quand j'ai lu La Marque Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Avis à ceux qui seraient tentés de fuir Christopher Paolini   

Revenir en haut Aller en bas
 
Avis à ceux qui seraient tentés de fuir Christopher Paolini
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Lovecraft, H.P] Celui qui chuchotait dans les ténèbres
» Harry Potter et Aslan contre le mal [Forum de jeu de rôle] /!\avis à ceux qui aime écrire/!\
» Avis à ceux qui suivent CSI NY sur TF1 !!!
» Avis a ceux qui s'y connaisse en hélico XD
» ERAGON (Tome 1) de Christopher Paolini

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terre d'Ange :: La Bibliothèque :: Terres Imaginaires-
Sauter vers: