forum de discussions dédié aux oeuvres de Jacqueline Carey et à la littérature Fantasy
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  Retour au site  

Partagez | 
 

 Le Livre Malazéen des Glorieux Défunts - Steven Erikson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Ange
Administratrice
avatar

Messages : 1728
Date d'inscription : 22/01/2008
Age : 42
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Le Livre Malazéen des Glorieux Défunts - Steven Erikson   Jeu 8 Mai 2008 - 0:13

Le Livre Malazéen des Glorieux Défunts (A Tale of the Malazan Book of the Fallen en anglais) comporte à l’heure actuelle 7 volumes VO. Steven Erikson a d’ores et déjà prévu 10 tomes pour clore son immense saga. Le 8ème volet « Toll the Hound » doit paraître en août 2008.

2 volumes traduits en français, sachant que le 2ème n'est en réalité que la 1ère moitié du 2ème tome anglais.






Après avoir lu et franchement détesté le premier ouvrage d’Erikson, « Les jardins de la Lune » (Garden of the Moon), j’ai décidé après 3 ans de pause, de redonner une chance à cet écrivain. Poussée par la multitude de critiques dithyrambiques à travers la Cyber-Toile, je me suis dit que j’avais peut-être raté quelques subtilités lors de ma première incursion dans l’univers malazéen. Il faut croire que je fus bien inspirée, car si Deadhouse Gate (le 2ème tome) présente encore quelques travers, nous sommes ici bien loin des maladresses et des aspects brouillons du premier opus.

Alors que l’intrigue dans « Les Jardins de la Lune » se déroulait sur Genabackis, nous voici projetés sur un autre continent, celui des 7 cités, entièrement conquis par l’Empire Malazéen. L’auteur introduit une nouvelle distribution de protagonistes en gardant seulement une petite poignée du 1er tome. Vaste tâche que de résumer un pavé de 1000 pages, mais sachez que dans le désert de Raraku, un vent de rébellion souffle et des rumeurs inquiétantes se profilent dans les cités occupées : Sha’ik la prophétesse, inspirée par le Livre de Dryjhna et la Déesse, regroupe ses fidèles appelant à la guerre sainte contre l’Empire Malazéen. Nous suivons 3 fils principaux, qui bien sûr finiront par converger et former une vaste tapisserie : l’histoire de Coltaine, fraîchement nommé « Fist » de la 7ème armée Malazéenne , qui nous est narrée à travers le point de vue de Duiker l’Historien. Affublés de quelques milliers de réfugiés, Coltaine et ses soldats s’efforceront coûte que coûte de fuir les armées rebelles et de regagner Aren, l’unique cité qui n’est pas encore tombée sous la révolte. Felisin de la Maison Paran, victime d’une purge parmi les nobles malazéens, est envoyée comme esclave dans les mines d’Otataral par l’Adjudent Tavore qui n’est autre que sa propre sœur ! Et enfin, Fiddler, Kalam et quelques autres, tout juste échappés de Genabackis après la débâcle des Brûleurs de Ponts décrétés hors la loi aux yeux de l’Empire, ne jurent que d’une chose : se venger et assassiner l’Impératrice Laseen. D’autres intrigues mineures viennent se greffer au fils des pages, comme les errances de Mappo et d’Icarium et dont leur quête au motif obscur sera plus ou moins éclaircie à mesure que leur chemin croisera celui des personnages clés de la trame principale.

Erikson, comme pour les Jardins de la Lune, vous lâche au cœur du récit sans préambule, mais là ou le premier prenait des directions pour le moins hasardeuses, sans réel point de chute si ce n’est un final grotesque et complètement tiré par les cheveux, Deadhouse Gate est beaucoup plus linéaire avec une narration bien mieux maîtrisée, on sent nettement que l’auteur a eu le temps d’aiguiser son style et de mûrir son récit. L’univers dépeint est gigantesque couvrant plusieurs continents où évoluent de multiples races pour la plupart non humaines. Chacune possède son histoire, ses légendes et ses particularités. De quoi donner le tournis au lecteur car il faudra vous débrouiller pour démêler les multiples références qu’Erikson vous jette à la figure, ne donnant que très rarement des explications. C’est au fil de la lecture que vous trouverez quelques réponses, pour certaines il vous faudra patienter encore. C’est un monde où les soldats et la guerre en sont les vedettes, la noblesse bien qu’existante est à peine mentionnée au détour de quelques phrases, ainsi ne soyez pas étonnés si le ton est particulièrement désabusé et sombre. La magie particulièrement puissante, occupe une place très importante, pour ne pas dire parfois envahissante, nous sommes bien loin d’un univers aux influences médiévales, mais plutôt à ce qui ressemblerait à de la Sword & Sorcery en plus travaillée bien sûr. Là encore, l’auteur ne s’embarrasse pas de détails pour expliquer les rouages de son système de magie, même si celui-ci nous paraît moins confus que précédemment, on finit par recoller les morceaux et en deviner quelques ficelles, mais rien de précis et c’est parfois frustrant. Des supers héros se croisent et s’affrontent mais tout comme dans le premier volume, il n’est pas rare qu’un dieu capricieux intervienne et mette son grain de sel dans les affaires des hommes.

Toutefois certaines lacunes déjà présentes dans les Jardins de la Lune persistent dans Deadhouse Gate, comme par exemple les personnages qui se ressemblent, à tel point qu’on en vient à les confondre, aucune psychologie de fond ne les différencie, un soldat réagit comme un autre soldat, un assassin comme un assassin etc…Etrangement, c’est le personnage de Coltaine qui se démarquera le plus alors que jamais nous n’avons son point de vue, mais on ne peut qu’être intrigué et fasciné face à sa ténacité et sa défiance pour une cause que l’on devine perdue d’avance. Son histoire est d’ailleurs pour moi le nerf du récit, c’est avec elle qu’Erikson dévoile tous ses talents d’écrivain, il y a de réels moments de brillance qui mèneront à une fin bouleversante.
Autre défaut : on regrettera encore quelques apparitions opportunes, des personnages sortis de nulle part qui viendront sauver la mise au dernier moment.

Chaque tome de ce cycle peut se suffire à lui même, dans le sens où chacun d’eux se centre sur un endroit défini dans un temps donné, mais on sent que les intrigues abordées vont se rencontrer ou être remis sur le devant de la scène plus tard, il est donc primordial de les lire dans l’ordre d’écriture, ce qui de toutes façons n’est pas du luxe pour bien saisir toute la complexité du fonctionnement de l’univers.

Pour finir je dirais que cette série est une lecture difficile et dense, qui demande beaucoup de concentration et d’investissement de la part du lecteur afin d’apprécier pleinement l’aventure. Je suis arrivée au bout des 1000 pages en ayant l’impression d’avoir couru un marathon, complètement essoufflée ! J’ai le 3 volume « Memories of Ice » qui attend sagement dans ma bibliothèque, mais bien que j’aie aimé Deadhouse Gate je me sens pour l’instant incapable d’enchaîner tout de suite, pour l’heure j’ai besoin de récupérer et de lire quelque chose de plus léger.

Conclusion, si vous avez réussi à passer le cap du 1er volume et que celui-ci ne vous a pas dégoûté à vie du monde Malazéen mais que vous n’êtes pas non plus convaincus, je vous suggère de persévérer avec Deadhouse Gate, et si vous n’accrochez toujours pas à ce stade de la série, alors c’est que la plume d’Erikson n’est définitivement pas pour vous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.terredange.fr
cala
Apprenti
avatar

Messages : 200
Date d'inscription : 25/02/2008
Localisation : Corsica

MessageSujet: Re: Le Livre Malazéen des Glorieux Défunts - Steven Erikson   Jeu 8 Mai 2008 - 11:50

Je tenterai à nouveau ma chance... peut-être dans quelques années...
Je n'ai ressenti aucun plaisir et à la fin du deuxième tome, j'ai donc laissé tomber, avec un énorme soulagement. Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ange
Administratrice
avatar

Messages : 1728
Date d'inscription : 22/01/2008
Age : 42
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: Le Livre Malazéen des Glorieux Défunts - Steven Erikson   Jeu 8 Mai 2008 - 12:06

Citation :
Je n'ai ressenti aucun plaisir et à la fin du deuxième tome, j'ai donc laissé tomber, avec un énorme soulagement.

Ah tu es quand même allée jusqu'à la fin du 2ème volume cala ? Et tu n'as pas aimé l'histoire de Coltaine ? Je trouve cette intrigue particulièrement réussie pour ma part, d'ailleurs sans elle le bouquin n'aurait que très peu d'intérêt, elle porte a elle seule tout le récit.

cala, si vraiment tu n'as eu aucun plaisir à lire le 2ème tome, je pense honnêtement que ce n'est pas la peine d'insister (à part si tu es masochiste Laughing ), à mon avis c'est que la sauce ne prendra jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.terredange.fr
Lucide
Héraut de Terre d'Ange
avatar

Messages : 574
Date d'inscription : 29/02/2008
Localisation : Jamais loin

MessageSujet: Re: Le Livre Malazéen des Glorieux Défunts - Steven Erikson   Jeu 14 Aoû 2008 - 15:19

Voilà j'ai terminé la lecture de Gardens of the Moon et voici mon verdict : plutôt bon, suffisament pour me donner envie de découvrir les prochains volumes de cette série.

Le monde est un des principals atouts de ce livre. Immense le résume assez bien et pourtant on n'en découvre qu'une partie. De nombreux peuples servis par des personnages intéressants et souvent très puissants. Steven Erickson met en scène pléthore de personnages réalistes, il ne manquerait plus qu'on ressente plus d'empathie pour eux pour que ce soit parfait. C'est un défaut que je ne suis pas le premier à mentionner, même si je le nuancerai un peu. Sans encore vibrer pour eux, je me suis attaché à plusieurs personnages, ou plutôt des groupes comme les Bridgeburners et les habitués de Phoenix Inn. Mes préférés étant Quick Ben et Kalam. J'ai aussi bien apprécié Lorn et Tool. Mais l'attachement aux personnages est quand même trop mince, empêchant à mes yeux ce roman d'être excellent. Par exemple
Spoiler:
 
Une autre critique souvent entendue pour ce premier tome est qu'il est confus. Je ne trouve pas. Je dirais complexe et nécessitant un effort du lecteur (merci l'index des personnages et le glossaire). Je ne me suis jamais senti perdu, peut-être m'y étais-je préparé, m'attendant à un récit partant dans tous les sens, sans cohérence temporelle. Et finalement l'histoire est assez linéaire. Mais très intéressante ; ce qui manque en attachement pour les personnages est en parti comblé par cette grande histoire. Les nombreuses intrigues nous tiennent accrochées jusqu'au bout.

Enfin c'est un récit où la magie est omniprésente. Je dois avouer plutôt recherché des histoires où la magie est peu présente. Mais ici ça passe bien, car la magie bien que présente reste mystérieuse, certains diront trop car amène peut-être des retournements de situations proche de deus ex machinas.

Pour conclure, ce premier tome a su éveiller ma curiosité et me donne envie d'en découvrir plus sur ce monde. Si dans les prochains tomes, Steven Erickson réussit à m'attacher plus à ses personnages, cette série pourrait devenir un de mes cycles favoris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ange
Administratrice
avatar

Messages : 1728
Date d'inscription : 22/01/2008
Age : 42
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: Le Livre Malazéen des Glorieux Défunts - Steven Erikson   Lun 25 Aoû 2008 - 18:14

Je suis à la fois surprise et contente que ce premier tome t'ait plu Lucide. Surprise car apparemment tu n'as pas ressenti cet aspect brouillon et confus qui m'avait tout gâché à l'époque, nous avons visiblement une sensibilité différente. Bon et contente parce que du coup tu n'es pas rebuté pour lire la suite "Deadhouse Gates" qui est 100 fois meilleur que son prédécesseur. Tiens d'ailleurs va falloir que je me remette à cette série en lisant Memories of Ice, et vite, car malheureusement il y a tellement de détails et d'infos cachées qu'il ne vaut mieux pas espacer de trop la lecture entre chaque tome pour l'apprécier pleinement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.terredange.fr
Lucide
Héraut de Terre d'Ange
avatar

Messages : 574
Date d'inscription : 29/02/2008
Localisation : Jamais loin

MessageSujet: Re: Le Livre Malazéen des Glorieux Défunts - Steven Erikson   Mer 17 Sep 2008 - 14:58

J'ai lu les 300 premières pages du second tome et pour l'instant je suis vraiment accroché. Après 100 pages difficiles (j'ai eu beaucoup de mal avec le vocabulaire), je suis bien rentré dans le bain. L'histoire est plus linéaire, on reste plus longtemps avec chaque perso et c'est une bonne chose, la preuve je déteste un personnage et c'est une bonne chose car enfin les persos me touchent (il y a aussi des persos que j'aime, mais cet exemple est le mieux)
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ange
Administratrice
avatar

Messages : 1728
Date d'inscription : 22/01/2008
Age : 42
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: Le Livre Malazéen des Glorieux Défunts - Steven Erikson   Mer 17 Sep 2008 - 15:29

En réponse à ton spoiler...

Spoiler:
 

Sinon je suis d'accord, Erikson n'est pas l'auteur le plus facile à lire en VO, je me suis bien arraché les cheveux aussi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.terredange.fr
Lucide
Héraut de Terre d'Ange
avatar

Messages : 574
Date d'inscription : 29/02/2008
Localisation : Jamais loin

MessageSujet: Re: Le Livre Malazéen des Glorieux Défunts - Steven Erikson   Jeu 18 Sep 2008 - 13:21

Pas encore commencé Memories of ice, Ange ? Tu risques d'être perdue car l'histoire se passe à nouveau sur Genebackis, cadre du premier tome. Moi je ne sais pas comment je vais faire, je dois travailler pour l'agreg et DeadHouse Gates prend tout mon temps, alors je suis assez ennuyé, va sans doute falloir que j'arrête la série jusqu'à l'été prochain après Deadhouse Gates, sinon je vais droit dans le mur (ou pas).
sinon toujours dans le spoiler
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ange
Administratrice
avatar

Messages : 1728
Date d'inscription : 22/01/2008
Age : 42
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: Le Livre Malazéen des Glorieux Défunts - Steven Erikson   Jeu 18 Sep 2008 - 14:15

Citation :
Pas encore commencé Memories of ice, Ange ? Tu risques d'être perdue car l'histoire se passe à nouveau sur Genebackis, cadre du premier tome.

Et non j'ai pas encore commencé. Le problème c'est que j'ai un programme de lecture hyper chargé. Laughing Mais va falloir que je m'y mette, en revanche je pense que je risque de toutes façons être perdue comme tu dis parce que le 1er tome je l'ai lu il y a maintenant plus de 3 ans...Et puis Erikson ça demande un sacré investissement du lecteur et je ne sais pas si c'est la bonne période pour moi (recherche de taf etc...). Un peu comme toi, si je me replonge dans l'Empire Malazéen je vais droit dans le mur lol !

Sinon

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.terredange.fr
Lucide
Héraut de Terre d'Ange
avatar

Messages : 574
Date d'inscription : 29/02/2008
Localisation : Jamais loin

MessageSujet: Re: Le Livre Malazéen des Glorieux Défunts - Steven Erikson   Dim 19 Oct 2008 - 17:38

Ma lecture de Deadhouse Gates m'a définitvement attaché à cette série. Il reste encore des défauts, mais les qualités compensent largement.
Une des choses que j'apprécie le plus, c'est le réalisme de ce monde. Je m'explique, à la différence du trône de fer où la magie est peu présente, la magie est chez Erickson omniprésente, mais le réalisme est pourtant présent dans les deux séries. Dans le cycle Malazan, on a un monde magique mais qui sans cela est proche du nôtre, la magie est juste une arme de destruction massive de plus.
Ensuite les personnages. Dans le premier tome Gardens of the moon, on ne restait souvent que quelques pages avec chaque personnage, et au final je n'avais jamais réussi à m'y attacher totalement. Dans le deuxième tome, on accompagne les personnages sur une vingtaine de pages à chaque fois et on arrive à partager leurs vies et leurs sentiments, même si Erickson n'est pas aussi doué que GRR Martin dans ce domaine. N'empêche que ses personnages ont la classe et qu'au final ils m'ont marqué
Spoiler:
 
Au final je n'ai pas remarqué aucun fil moins bon qu'un autre (ce qui arrive parfois avec les récits avec plusieurs points de vue).
L'histoire est parfaitement maitrisée, surprenante avec des moments d'émotions mais aussi de belles scènes d'action et de bravoure.
Spoiler:
 
Pour finir, il est clair que j'ai trouvé une super série à lire, même s'il va me falloir attendre l'été prochain pour lire la suite.
Tiens voici quelques petites questions que je me pose après la lecture des 2 premiers tomes
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ange
Administratrice
avatar

Messages : 1728
Date d'inscription : 22/01/2008
Age : 42
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: Le Livre Malazéen des Glorieux Défunts - Steven Erikson   Dim 19 Oct 2008 - 18:07

Alors j'aimerais bien te répondre Lucide, mais certaines de tes questions trouvent leur réponses (ou du moins un début d'explication) dans Memories of Ice. En fait c'est difficile de ne pas spoiler avec cette série car Erikson a pris le parti de ne jamais tout expliquer d'un coup et de donner des infos au goutte à goutte, de bouquin en bouquin quand la situation le necessite... Dans les Jardins de la Lune j'avais pris ça pour de la maladresse maintenant que je suis aux 3/4 du 3ème volume je m'aperçois que c'est volontaire.

Toutefois sans en révéler de trop :

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.terredange.fr
Lucide
Héraut de Terre d'Ange
avatar

Messages : 574
Date d'inscription : 29/02/2008
Localisation : Jamais loin

MessageSujet: Re: Le Livre Malazéen des Glorieux Défunts - Steven Erikson   Dim 19 Oct 2008 - 21:50

Ce que tu me dis là n'est pas bon pour ma résolution. Déjà que j'ai lu que le troisième tome était un des meilleurs livres de fantasy que Pat ait lu, je me demande comment je vais pouvoir attendre l'été prochain.
Tiens un lien intéressant avec un test pour savoir quel personnage de Gardens of the moon on est
le test
Moi je suis Toc the Younger, plutôt satisfait du résultat et mon deuxième choix est Anomander Rake.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ange
Administratrice
avatar

Messages : 1728
Date d'inscription : 22/01/2008
Age : 42
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: Le Livre Malazéen des Glorieux Défunts - Steven Erikson   Dim 19 Oct 2008 - 22:56

Citation :
Ce que tu me dis là n'est pas bon pour ma résolution. Déjà que j'ai lu que le troisième tome était un des meilleurs livres de fantasy que Pat ait lu, je me demande comment je vais pouvoir attendre l'été prochain.

Je ne sais pas si c'est un des meilleurs livres de fantasy, je pense que ça dépend de chacun et de sa sensibilité. Pour moi clairement non, car même si je trouve Erikson très bon dans son genre il ne fera jamais parti de mes auteurs préférés, ça reste très particulier et assez bourrin par moment. J'entends "bourrin" par le fait que l'accent soit mis sur une population de "soldats-qui-en-ont" avec tout ce que cela comporte : campagnes, massacres, combats (aussi bien entre mortels qu'entre demi-dieux), magie super-puissante, stratégie militaire etc. En revanche il est vrai que Memories of Ice est considéré comme étant le meilleur tome de la série jusqu'à ce jour, là dessus pour l'instant je suis d'accord : encore au dessus de Deadhouse Gates, et Garden je n'en parle même pas... Wink En revanche ce qui m'inquiète, c'est que si Erikson a atteint son potentiel maximum au 3ème volume (ce qui a l'air d'être le consensus général) alors qu'il y en a 8 de sortis et 10 de prévus je trouve ça un peu dommage.Rolling Eyes


Je suis Rallick Nom :


Citation :
You scored Rallick Nom! Despite his profession, he is a loyal friend to Murillio and Crokus(amongst others) and seeks some sort of redemption. Very blunt, very intense, very confident. A deadly assassin, Rallick Nom is a member of the Darujhistan Assassin's Guild, under the leadership of Vorcan. Nom mistrusts the magecraft many of the other assassins have come to rely on. He is also a member of the powerful merchant House of Nom, which also includes Torvald Nom.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.terredange.fr
Lucide
Héraut de Terre d'Ange
avatar

Messages : 574
Date d'inscription : 29/02/2008
Localisation : Jamais loin

MessageSujet: Re: Le Livre Malazéen des Glorieux Défunts - Steven Erikson   Lun 27 Oct 2008 - 22:12

Moi non plus aussi bon que soit le troisième tome, je ne pense pas que je le considérerais comme le meilleur livre de fantasy. Il y a une telle variété dans le genre que c'est difficile de comparer, les livres Malazans sont très différents de la série des Kushiels ou des Liveship Traders.
Par contre moi j'aime bien ce côté bourrin que je trouve très maîtrisé chez Erikson. Il y a de la puissance mais on sent en même temps que cela n'empêchera pas l'auteur de tuer un de ses surhommes. Et j'aime bien cette ambiance militaire avec ces héros soldats. Cela change de ce que je lis d'habitude et donc donne une saveur particulière à cette série.
Citation :
En revanche ce qui m'inquiète, c'est que si Erikson a atteint son potentiel maximum au 3ème volume (ce qui a l'air d'être le consensus général) alors qu'il y en a 8 de sortis et 10 de prévus je trouve ça un peu dommage
Je suis d'accord, mais après faut voir si la différence est énorme. Si le troisième tome est le meilleur mais que les autres sont du niveau de Deadhouse Gates, je pense que la série se maintient à un haut niveau. Mais si ce n'est pas le cas, c'est ennuyeux effectivement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Geoffray
Cassiline
avatar

Messages : 190
Date d'inscription : 16/12/2008
Localisation : Se prépare pour The Last Battle

MessageSujet: Re: Le Livre Malazéen des Glorieux Défunts - Steven Erikson   Ven 9 Jan 2009 - 21:08

Vu les echos que j'en entend depuis un petit moment maintenant, je croit que je vais rajouter ce "cycle" sur ma shopping-list.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameweb.fr
Geoffray
Cassiline
avatar

Messages : 190
Date d'inscription : 16/12/2008
Localisation : Se prépare pour The Last Battle

MessageSujet: Re: Le Livre Malazéen des Glorieux Défunts - Steven Erikson   Sam 31 Jan 2009 - 21:21

cheers Youpi, j'ai reçus les quatres premiers tome ce matin ( avec 4 jours d'avance Cool , c'est cool cheers ).
des que j'ai achevé "Destiny" je commence "Gardens of the moon"!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameweb.fr
Geoffray
Cassiline
avatar

Messages : 190
Date d'inscription : 16/12/2008
Localisation : Se prépare pour The Last Battle

MessageSujet: Re: Le Livre Malazéen des Glorieux Défunts - Steven Erikson   Lun 16 Fév 2009 - 19:48

Bon alors "Gardens of the Moon" achever il y a quelque jours:
J'ai trouvé ça génial Razz .

Bon alors c'est vrai qu'on pénètre dans un monde totalement "nouveaux" sans préambule, sans aide. A nous de démêler les fils de l'intrigue et de comprendre le puzzle.
Le fait que l'on passe d'un protagoniste à un autre ne m'a pas déranger plus que ça ( même si on perd évidemment avec l'attachement au dit protagoniste). J'ai bien aimer aussi "l'atmosphère" qui se dégage du récit. Un peu comme dans "The black company" (désespoir, douleur,etc), bref un truc "réaliste" dans le sens ou on sent la mort et la pourriture sur le champs de bataille.
Par contre, j'ai moins aimé le coup de "Deus Ex Machina" ( en particulier avec crokus et CG a la fin).
Tout ça pour dire que c'est un excellent roman quoi qu'il en soit, mais qu'il est trés difficile d'accès, ce qui peut expliquer que certains n'aime pas du tout ( j'ai hâte de commencer "Deadhouse Gates" cheers )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameweb.fr
Geoffray
Cassiline
avatar

Messages : 190
Date d'inscription : 16/12/2008
Localisation : Se prépare pour The Last Battle

MessageSujet: Re: Le Livre Malazéen des Glorieux Défunts - Steven Erikson   Dim 22 Mar 2009 - 11:56

J'ai fini Deadhouse Gates (Tome 2 de "The malazan book of the fallen") et il m'a décroché la mâchoire. Je crois qu'avec la série Kushiel's en début d'année, c'est l'un des cycles les plus fantastique que j'ai pu lire.
N'ayant pratiquement aucun rapport avec "Gardens of the moon", DG nous fait continuer l'exploration de l'univers incroyable créé par Erikson. Se déroulant sur le continent des 7 cités sacrées, on suit plusieurs trames narratives, qui finirons par se croiser/couper :

- Certains membres des Bridgeburners, cherchent à rejoindre Unta (la capitale Malazéenne). Pour cela ils devront traverser le désert et atteindre la ville côtière d'Aren pour prendre un bateau. Seulement, poursuivis par les "Claws" de l'empire ils décideront de se séparer (ainsi un groupe cherchera Tremolor, dans le désert, permettant un accès direct à Unta).

- Felisin est une jeune fille de 15 ans. Mais sa sœur Tavore, nouvelle Adjointe de l'Impératrice, l'a fait arrêter et emprisonner dans les mines d'otataral se trouvant sur le continent des 7 cités. Elle y rencontrera Heboric, un ex-prêtres de Fener dont les mains on été coupées pour cause de vol. De dures épreuves attendent la jeune fille.


- Duiker est historien impérial. Il suivra Coltaine le "Fist" impérial lors de la "Chain of dogs".

A noter, la révolte est sur le point d'éclater sur ce continent...

Comme je ne souhaite pas vous spoiler, je me stoppe ici. Sachez juste que la fin (en particulier la Chain of Dogs) est à pleurer tellement les évènement sont "tristes","forts" et poignants . J'ai personnellement eu une boule dans la gorge sur la fin et cela ne m'était pas arrivé depuis très longtemps, je dois bien l'admettre.
On pourra souligner, comme pour GotM, le fait que le livre peut être hermétique. Par contre, une fois rentré dans cet univers, vous serez happé comme jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameweb.fr
mormegil013
Apprenti
avatar

Messages : 160
Date d'inscription : 01/03/2009
Age : 50

MessageSujet: Le Livre Malazéen des Glorieux Défunts - Steven Erikson   Mar 24 Mar 2009 - 1:32

J ai fini "les jardins de la lune", voila 2 semaines, et c etait vraiment excellent, rien de mieux pour reprendre la lecture apres quelques annees d arrets meme si comme tout le monde ici l a fait remarquer: c est lourd a lire, impossible de lire + de 20 pages d affilees, c est tres rare que ca me fasse ca.
Certains ont reproche a la fin un "deus ex machina", si j ai bien compris vous devez parler de l azath; enj tout cas on sent que ce sera explique par la suite donc j attendrai....
L evosation des portes de la maison des morts a encore plus eveille ma curiosite, puisque c est le nom du deuxieme tome en francais ( deadhouse gates en V.O)....
Justement ce deuxieme tome, je dois souvent relire les pages precedentes a chaque fois que je saisis le livre, 4 fois le prologue c est grave docteur? , j en suis a la page 102 et ca commence assez bien.......
Un carnage se prepare.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mormegil013
Apprenti
avatar

Messages : 160
Date d'inscription : 01/03/2009
Age : 50

MessageSujet: Le Livre Malazéen des Glorieux Défunts - Steven Erikson   Dim 12 Avr 2009 - 23:50

Very Happy CA Y EST Very Happy J ai enfin termine les 2 volumes qui forment le deuxieme tome du "livre malazeen des glorieux defunts"

Puisque "Deadhouse gates" devient chez nous: les portes de la maison des morts + la chaine des chiens

Ce fut tres long a lire, car c est tellement riche en action que j ai passe des soirees a ne lire que 20 pages, au bout de ces 20 petites pages, j en avais vraiment plein la tete.
Toujours est il que j ai ete scotche jusqu a la fin du livre hier soir de minuit jusque 2h30 du mat, tellement la fin est poignante. Impossible de me coucher sans en connaitre le denouement.
AAAAh les boules bounce je veux vraiment savoir la suite................................ qu est ce que la fin m a fait baliser ! ! ! ! !
Steven ERIKSON rejoint donc des aujourd hui les rayonnages de ma bibliotheque, aux cotes des meilleures oeuvres que j ai lues depuis 20 ans.
Aux cotes, de TOLKIEN, Glen COOK, Dan SIMMONS, Michael MOORCOCK, Isaac ASIMOV et d autres.............................
Parmi les 50 meilleurs livres que je puisse stocker dans la bibliotheque ( eh oui ja n ai pas plus de place Embarassed ).
Parmi les livres que je compte bien relire dans les annees a venir.
Je compte bien m attaquer a la suite le plus rapidement possible "memories of ice"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Geoffray
Cassiline
avatar

Messages : 190
Date d'inscription : 16/12/2008
Localisation : Se prépare pour The Last Battle

MessageSujet: Re: Le Livre Malazéen des Glorieux Défunts - Steven Erikson   Lun 13 Avr 2009 - 13:26

Coltaine FTW Cool .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameweb.fr
Kasdan
Apprenti
avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 24/04/2009
Age : 47
Localisation : Din ch'nord

MessageSujet: Re: Le Livre Malazéen des Glorieux Défunts - Steven Erikson   Lun 27 Avr 2009 - 16:03

La couv de la version anglaise



C'est vraiment LA série que j'aimerai commencé (en VO) mais à chaque fois que je regarde ce que représente les (bientôt) 8 tomes en poches empilés, je me dis que ça va demandé un sacré investissement temporel. Surtout, que en lisant les divers commentaires sur la richesse de l'univers créé par Erikson, il faille mieux les enchainer les uns à la suite des autres pour ne pas perdre la trame générale

Un jour, je commencerais , ... un jour :pale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Geoffray
Cassiline
avatar

Messages : 190
Date d'inscription : 16/12/2008
Localisation : Se prépare pour The Last Battle

MessageSujet: Re: Le Livre Malazéen des Glorieux Défunts - Steven Erikson   Jeu 18 Juin 2009 - 19:10

Finis le tome 4 : "House of chains".

Trés, trés bon, même si passé aprés l'excellent "Memories of Ice" c'est dur.
J'ai adoré de bout en bout, que ce soit le récit de Karsa la brute, à Tavore l'adjointe ou les péripétie de Cutter et Apsalar. L'univers ne cessent de se bonifier et de s'approfondir, le récit presente une fin de cycle plus qu'intéressante. Bref du tout bon Razz !

Midnight Tides m'attend cheers .

Edit: Vu qu'on est jamais mieux servi que par soi-même, j'ai ouvet un forum pour parler des livres malazéen. Ce qui sont interessé, MP.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gameweb.fr
mormegil013
Apprenti
avatar

Messages : 160
Date d'inscription : 01/03/2009
Age : 50

MessageSujet: Le Livre Malazéen des Glorieux Défunts - Steven Erikson   Ven 19 Juin 2009 - 20:31

Voila de quoi se languir encore quelques mois, deja qu il faut attendre la sortie de DUST OF DREAMS, maintenant il faudra attendre "Bauchelain and Korbal Broach"

Misere, quelle attente ! Neutral

http://www.amazon.co.uk/gp/product/0765324229?ie=UTF8&tag=patsfantasyho-21&linkCode=as2&camp=1634&creative=6738&creativeASIN=0765324229

( ps: va falloir que j apprenne a mettre des images au milieu de mes textes, galeeeeeere !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mormegil013
Apprenti
avatar

Messages : 160
Date d'inscription : 01/03/2009
Age : 50

MessageSujet: Le Livre Malazéen des Glorieux Défunts - Steven Erikson   Dim 21 Juin 2009 - 13:13

Ca y est je pense avoir resolu mon probleme existentiel:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Livre Malazéen des Glorieux Défunts - Steven Erikson   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Livre Malazéen des Glorieux Défunts - Steven Erikson
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le livre malazéen des glorieux défunts [Steven Erikson]
» Recherche auteur pour livre éducatif pour enfant
» Présentation du livre "Semois sauvage" 24/9 à 19h + expo Beluxphoto à Florenville
» Livre - "Obsession" de Catherine Kalengula : une version moderne du fantôme de l'opéra
» Albert Cohen : Belle du Seigneur, Le livre de ma mère, etc.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terre d'Ange :: La Bibliothèque :: Terres Imaginaires-
Sauter vers: