forum de discussions dédié aux oeuvres de Jacqueline Carey et à la littérature Fantasy
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  Retour au site  

Partagez | 
 

 Winterbirth - Brian Ruckley (VO)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ange
Administratrice
avatar

Messages : 1728
Date d'inscription : 22/01/2008
Age : 42
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Winterbirth - Brian Ruckley (VO)   Jeu 16 Oct 2008 - 13:17

« C’est un monde de glace
C’est un monde de sang
C’est un monde sans dieux… »


Brian Ruckley est l’auteur d’une trilogie qui sera bientôt complétée avec la sortie du 3ème volume au printemps prochain :

Winterbirth - tome 1
Bloodheir – tome 2
The Fall of Thanes – tome 3 (à paraître)






Au commencement les dieux créèrent une race unique, mais celle-ci se révéla indigne, c’est pourquoi ils décidèrent, la mort dans l’âme, d’y mettre un terme. A la place ils façonnèrent cinq autres races pour habiter le monde : les Whreinin, les Saolin, les Anain et enfin les Huanin et les Kyrinin. C’est le début du 2ème âge. Des millénaires passèrent et les enfants des dieux prospérèrent. Des cités et des empires s’élevèrent et tombèrent au gré du temps, jusqu’au jour où les Huanin et les Kyrinin, las de la cruauté des Whreinin leur déclarèrent la guerre en dépit de la volonté des dieux . Les Whreinin furent anéantis et purement rayés de la carte. Par ce fait, l’espoir des dieux fut brisé et ils décidèrent de ne plus veiller sur leurs enfants, alors ils abandonnèrent le monde et l’humanité à son sort. Ainsi se termine le 2ème âge et débute le 3ème âge.

Aujourd’hui, seuls les Huanin (les Hommes) et les Kyrinin (un peuple sauvage qui n’est pas sans rappeler les Sithis de Williams) demeurent, les Saolin et les Anain ont tout simplement disparus et nul ne sait ce qu’il est advenu d’eux. Mais si les Huanin et les Kyrinin ne se font pas ouvertement la guerre, tout les sépare et ils tendent à s’éviter au maximum, il n’est d’ailleurs pas rare que quelques raids aient lieu ici et là.

Le peuple des Hommes (Huanin) se compose de plusieurs clans (The True Blood) dirigés par des Thanes mais eux-mêmes ne sont en réalité que les vassaux d’un Haut Thane qui est à la tête d’un clan plus puissant. Une paix fragile existe mais certains clans commencent à s’agiter et le mécontentement se fait sentir, en effet on chuchote que le Haut Thane suit ses ambitions personnelles au détriment de ses vassaux.

Beaucoup plus au Nord, réside un clan qui fut autrefois exilé par le True Blood pour cause d’hérésie : « la Black Road » qui affirme que les dieux attendent que l’humanité soit unifiée à travers la foi pour revenir sur le monde. Certain de son destin et avec de nouveaux alliés « imprévus », le clan de la Black Road est prêt à se mettre en marche.

En retrait, un homme suit un chemin qui réveillera un terrible pouvoir en lui et son héritage s'inscrira dans le sang…

Mais la magie dans tout ça me direz-vous ? Oui elle existe sous le nom de « Shared » mais seuls les Na’kirims (c’est ainsi que sont appelés les bâtards nés d’un Huanin et d’un Kyrinin) la possèdent. Mais comme il est très mal vu des 2 côtés de fricoter avec l’autre race, les Na’kirims sont très peu nombreux et le Shared de plus en plus rare. Méprisés et exclus par les deux races, les Na’kirims gardent précieusement leur savoir sur leur magie, sorte de Force (Star Wars) dans laquelle chaque détenteur tire son pouvoir. Mais voilà, comme les choses n’étaient pas assez compliquées, des courants obscurs s’agitent et viennent gangréner le Shared.

Voici donc le contexte de départ : plusieurs factions, des conflits internes, des alliances fragiles et impromptues, etc...Mais si certains décident de régler les conflits à coups de hâches, c’est aussi l’opportunité pour d’autres de tirer son épingle du jeu et de nourrir ses propres ambitions.

A travers cette épopée, on suit plusieurs points de vue, notamment ceux d’Orisian et Anyara, neveu et nièce du Thane du clan Lannis-Haig, les frère et sœur Kanin et Wain de la Black Road, sorte de POV miroirs à ceux d’Orisian et Anyara, et bien d’autres encore. J’ai beaucoup aimé ces 2 premiers tomes, l’atmosphère du monde décrit par Ruckley m’a rappelé celle d’Osten Ard dans Memory, Sorrow and Thorn de Tad Williams sans pour autant être un simple copié-collé. Si certains personnages sont un peu lisses au début, ils gagnent en profondeur au fil des pages, ceci est encore plus vrai avec le tome 2 où on voit l’évolution d’un des protagonistes clés se développer de façon spectaculaire et absolument fascinante. Certes, il n’y a pas l’originalité d’un Sanderson, ni même la légèreté d’un Abercrombie car c’est un drame qui se joue et le ton est résolument sérieux. On peut avoir l’impression que Ruckley emprunte des sentiers déjà parcourus, mais ceci s’estompe au fur et à mesure que l’intrigue se déploie en prenant quelques virages inattendus, avec de beaux retournements de situations qui laissent le lecteur sans voix…
Une lecture facile,rapide et agréable (dans le bon sens du terme) dont j’ai très hâte de lire la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.terredange.fr
nadine
Apprenti
avatar

Messages : 356
Date d'inscription : 26/02/2008

MessageSujet: Re: Winterbirth - Brian Ruckley (VO)   Sam 18 Oct 2008 - 13:36

Un de mes amis internet vient de l'acheter, perso, ça ne me tente pas plus que ça. Malgré le brilliant résumé que tu nous as pondu. Very Happy

Si jamais il me donne son avis, je transmettrai...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://danniebrown.livejournal.com/
Ange
Administratrice
avatar

Messages : 1728
Date d'inscription : 22/01/2008
Age : 42
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: Winterbirth - Brian Ruckley (VO)   Dim 19 Oct 2008 - 15:43

Citation :
Si jamais il me donne son avis, je transmettrai...

Oui bonne idée ! Wink

Je ne sais pas ce que ton ami va en penser, mais il est vrai que Ruckley est pas mal départagé parmi le lectorat anglophone à l'inverse de ses contemporains tels que Rothfuss, Abercrombie et Sanderson qui ont fait l'unanimité. D'une certaine manière, même si j'ai pris beaucoup de plaisir à lire Winterbirth et Bloodheir je peux comprendre qu'il puisse laisser certains lecteurs indifférents, ça reste conventionnel dans le sens où il n'y a pas de prise de risque de la part de l'auteur : on reprend une recette qui a déjà fait ses preuves en y ajoutant une petite touche personnelle. Pour moi ça a fonctionné, maintenant j'avoue que j'aurais bien du mal à dire exactement pourquoi. scratch

Une petite info intéressante à savoir : Brian Ruckley est d'origine écossaise et on voit sans peine où il a puisé ses sources d'inspirations, ne serait-ce que dans l'organisation clanique avec ses Thanes.

Bon si ça tente quand même quelqu'un d'aller voir à quoi le style de Ruckley ressemble, on peut lire le prologue du 1er tome

ici sur le site de l'auteur. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.terredange.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Winterbirth - Brian Ruckley (VO)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Winterbirth - Brian Ruckley (VO)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un monde sans dieux de Brian Ruckley
» [Brian Ruckley] Un monde sans dieux: Tome 3 La chute des Thanes
» Brian Ruckley, Un Monde sans dieux
» Ruckley Brian - Un Hiver de Sang - Un Monde sans Dieux T1
» La BO de Brian Tyler

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terre d'Ange :: La Bibliothèque :: Terres Imaginaires-
Sauter vers: